J’adore la licence The Evil Within et je m’intéresse à tout ce qui y touche de près ou de loin. Je n’ai pas hésité bien longtemps avant d’acheter ce comics, préquel au second épisode, malgré mes déceptions du premier livre (dont vous pouvez retrouvez la critique ici).

The Evil Within 2 : The Interlude met en scène le détective Sebastian Castellanos dans une enquête inédite. L’histoire (découpée en deux chapitres) se déroule entre la fin du premier épisode et le début de The Evil Within 2. Le comics rappelle également les événements de l’après Beacon mais aussi quelques éléments qui sont racontés dans The Evil Within 2. Pas d’inquiétudes toutefois, il n’y a aucun spoiler sur le second volet.

Le livre, entièrement en anglais, se laisse facilement lire. Le vocabulaire n’est pas trop soutenu et il ne faut pas avoir de grosses bases en anglais pour comprendre. Toutefois, comme lors de toutes mes lectures de comics dans la langue de shakespeare, il m’arrive de chercher la définition d’un mot ou deux. Après tout, c’est aussi fait pour enrichir son vocabulaire et apprendre de nouvelles choses !

De manière générale, je suis assez déçu de l’histoire (écrite par Ryan O’Sullivan), les dessins réalisés par Szymon Kudranski et Damien Worm sont quant à eux assez bien réussis (assez sombres, flippants et un peu gore). Ce n’est pas que l’histoire manque d’originalité, mais on apprend pas grand chose de nouveau, bien que ce soit une nouvelle enquête. Les éléments évoqués sont qui plus est mieux détaillés dans le jeu au travers de collectibles ou de l’histoire en elle-même. J’avais déjà été déçu du premier livre du même genre et ça me fait réfléchir quand je sais que Titan Comics (l’éditeur) va publié un autre livre sur Bloodborne, une autre de mes licences préférées.

Si toutefois vous êtes collectionneur ou fan de la saga, vous pouvez l’acheter pour à peine 16€ (64 pages, ce qui reste cher). A noter qu’il y a quelques pages avec des croquis et une interview de l’auteur et des illustrateurs.

Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.