Une grande partie de la conférence de Bethesda à l’E3 2015 était consacré à Fallout 4.

Encore une fois, le jeu a été officialisé avant l’E3, ce n’est donc pas une surprise qu’il soit présent à cette conférence. En revanche le fait qu’il sorte le 10 novembre prochain en est une.

La première vidéo permettait de comprendre les mécaniques de création de votre personnage. Vous pouvez soit choisir un homme, soit une femme. L’histoire se déroule 200 ans après la catastrophe nucléaire.

Cette vidéo montre également quelques phases de gameplay. La deuxième vidéo quant à elle s’attardait plus sur les environnements du jeu. Par ailleurs on apprend qu’il sera possible de customiser son équipement et ses armes à l’aide de composants trouvés un peu partout :

Cette notion de craft sera donc l’un des points omniprésents du jeu et vous devrez sans doute vous armer de patience pour améliorer comme vous le souhaitez la cinquantaine d’armes disponibles.

Comme pour ses prédécesseurs, Fallout 4 sera jouable soit à la troisième personne soit à la première personne.

Du côté des nouveautés, un nouveau mode, une sorte de Tower Defense, vous permettra de construire votre maison et d’y gérer les ressources afin de survivre à des attaques d’ennemis.

Bethesda a même dévoilé le contenu d’une édition collector :

event_e3-2015_fallout-4_edition-collector

Elle contiendra les éléments suivants :

  • Une réplique à l’échelle 1:1 du RobCo’s Pip-Boy 3000 Mk IV (elle se met au poignet)
  • Un guide de survie
  • Un poster
  • Un steelbook

Vous pourrez insérer votre smartphone dans la réplique et avec la companion App de Fallout 4, vous pourrez gérer les fonctionnalités du menu Pip-Boy. Il semblerait que cette édition coûtera 129.99€.

Comme je l’avais précisé lors de mon précédent article, je ne connaissais pas trop la licence et ses premières vidéos m’ont laissées de marbre. En effet je ne suis pas plus intéressé que ça du coup. L’univers ne m’emballe et les phases de gameplay non plus.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone

Laisser un commentaire sur cet article