Lego Star Wars le Réveil de la Force est disponible depuis un peu plus d’une semaine, l’occasion pour moi de revenir sur le dernier jeu de l’univers Lego.

Merci à l’éditeur de m’avoir fourni une copie du jeu pour effectuer ce test.

Chewie, wookie, cookie

Seigneur Palpatine
Il est enfin là ! Le nouveau jeu Lego par Traveler’s Tale. Warner Bros Interactive est encore aux commandes de l’édition du jeu. Alors que j’avais eu un avis mitigé sur Lego Marvel’s Avengers, j’ai quand même voulu tester Lego Star Wars Le Réveil de la Force dans l’espoir de voir certains défauts (selon moi) corrigés.

Le Réveil de la Force relate les aventures du film à la sauce Lego mais se permet également le luxe d’ajouter d’autres aventures. C’est ainsi que l’histoire commence sur la fin de l’épisode « Le Retour du Jedi », sur la planète Endor. Vous devrez ni plus ni moins détruire l’Etoile Noire. C’est parfait pour présenter certains personnages que vous retrouverez par la suite comme Chewbacca ou Han Solo.

Mais ce n’est pas tout puisque cinq aventures supplémentaires ont été ajoutées au jeu de base et vous permettront de comprendre pourquoi par exemple C3PO possède un bras rouge, ou encore comment Han Solo et Chewie ont capturé les Rathtars. Ces missions ont été écrites en collaboration avec Lucas Film, ce qui ajoute vraiment une plus-value au scénario.

Sur le papier, Lego Star Wars commence donc très fort et a tout pour nous séduire…

Le réveil des briques

Le gameplay peinait déjà se renouveler avec les précédents épisodes et force est de constater qu’on est dans le même cas avec ce Lego Star Wars. Tous les personnages ont leur propre panel de compétences, certains combattent à l’aide d’un bâton (Rey), d’autres aux sabres lasers, aux blasters. Comme pour les précédents épisodes ils existent plusieurs variantes de chaque personnage, chacun avec parfois des compétences différentes.

Combat de blaster

C’est là le leitmotiv des jeux Lego : utiliser les compétences pour par exemple retirer un bloc qui vous barre le chemin, utiliser les commandes des droides pour contourner un système de sécurité, soulever des blocs par la force (là où dans Lego Marvel’s Avengers, c’était de la magie). Ce n’est donc pas sur ces points là que le jeu va marquer ces esprits.

Au sommet des bonnes idées, on trouvera les multi-constructions. Là où avant seule une construction unique était possible, vous pouvez désormais choisir où réaliser votre construction. Celle-ci diffère en fonction de l’emplacement choisi. Mais si parfois ce choix n’a d’autres répercussions que de gagner un médikit, souvent il faudra passer par tous les emplacements disponibles pour continuer. C’est une bonne idée mais qui selon moi a trop été utilisé dans le jeu.

La seconde bonne idée est ce mode TPS qui survient dans certaines (beaucoup ?) de missions. Le mode TPS apparaîtra la plupart du temps qu’un combat de blaster aura lieu. Caché derrière des barricades ou un mur, vous pouvez déplacer votre personnage avec le joystick gauche avant de sortir avec la touche . Si de base, l’auto-ciblage s’active, libre à vous de déplacer le joystick droit pour viser tout autre cible que celle préalablement choisie. La touche vous permet d’anéantir vos cibles. A noter que dans ces phases de TPS, les compétences habituelles des personnages restent utilisables. Par exemple il n’est pas rare de devoir utiliser le grappin de Finn pour faire tomber des briques sur vos adversaires.

Ce mode TPS est l’une des grosses nouveautés de cet épisode Lego, malheureusement j’ai encore trouvé qu’il était présent trop souvent (au moins une fois par mission). Heureusement que la lassitude n’apparaît que lorsque vous rejouez les missions.

Combat spatial

Les combats spatiaux sont également omniprésents dans le jeu et vous aurez le plaisir de piloter le faucon millenium ou encore le X-Wing de Poe Dameron. Traverler’s Tale ne pouvait pas oublier ces phases de gameplay et franchement le pilotage en soi est une réussite. En revanche le manque de lisibilité une nouvelle fois rend les batailles spatiales trop brouillonnes. C’est dommage car c’est un problème récurrent de la série. Pourquoi afficher en bien gros le titre « Véritable Jedi » en plein milieu de l’écran ? Pourquoi l’animation des pièces est encore présente sur l’écran ? Il serait temps de trouver d’autres solutions…

Ce n’est pas dans cet épisode non plus que les joueurs pourront enfin jouer en coopération online. En effet celle-ci se cantonne purement et simplement en local avec deux manettes. Cela pourra convenir au parent lambda qui pourra y jouer avec son enfant. Mais les autres, il faudra encore attendre.

Ta ta ta taaa taaa ta ta ta taaa, ta, ta ta ta taaa, ta ta ta taa

Une des nombreuses cinématiques

S’il y a un point sur lequel on peut féliciter l’équipe de Traveler’s Tale, c’est bien sur l’ambiance générale du titre. Des graphismes en passant par la musique et les multiples clins d’oeil aux films, tout est présent pour nous plonger dans l’univers Star Wars. Fan de la saga, vous retrouvez certaines des voix françaises cultes, comme celle de Richard Darbois (Han Solo). Là encore c’est très appréciable.

Bien entendu, l’humour Lego est également omniprésent avec notamment les multitudes de bananes qui apparaissent dans les situations les plus embarassantes (un stormtrooper qui tient une banane au lieu de son arme).

Les décors sont assez jolis et vous aurez le loisir de vous balader sur les planètes d’Endor, Jakku ou encore sur la base Starkiller, bastion du premier ordre.

De plus quand on sait que cinq niveaux supplémentaires ont été réalisés avec Lucas Art et comblent quelques éléments de scénario du film, on ne peut que féliciter le studio sur ces points-là.

Quant aux cinématiques, on notera surtout leur coté humoristique. Personnellement certaines scènes m’ont bien fait rire.

« Vous voulez peut-être que je sorte pour pousser ? »

De nombreuses choses à récupérer
Les énigmes de Lego Star Wars le Réveil de la Force sont relativement simples néanmoins il ne faut pas oublier que le jeu s’adresse au plus grand nombre de public, c’est donc normal. Bien entendu avec l’arrivée de nouveaux personnages, les énigmes changent également. On notera par exemple la possibilité pour certains, d’appeler des renforts afin de par exemple pousser un gros chariot, chose qui aurait été impossible seul.

On retrouve le monde libre pour chaque niveau, une fois ce dernier terminé. Certaines planètes comme Jakku peuvent être parcourues comme bon vous semble. Vous pouvez même prendre un vaisseau (comme le speeder de Rey) pour aller plus vite. En plus de trouver toutes les briques dorés (il en faut un certain nombre pour débloquer l’accès aux niveaux supplémentaires), bon nombre de PNJ vous proposeront des missions. Par exemple R2-D2 devra détruire des astéroïdes qui menacent de s’abattre sur le Faucon Millenium. Ces missions ne sont toutefois disponibles qu’avec le personnage adéquat et c’est logique : difficile d’accepter une mission d’un stormtrooper alors que vous êtes un Jedi.

De nombreux personnages à débloquer
Comme toujours les briques rouges sont présentes… et se débloquent avec des pièces Lego. Parmi celles-ci, vous pouvez pour 200000 pièces, modifier la voix des dialogues ou le bruit des sabres lasers. Bien entendu on retrouver la brique rouge « aimant » qui vous permet d’attirer les pièces ainsi que les multiplicateurs de points (10000000 pour multiplier par 2 le nombre de pièces).

Du côté des trophées, vous ne serez pas dépaysé si vous avez joué à Lego Marvel’s Avengers : récolter les minikits de chaque niveau, activer toutes les briques rouges, réaliser certaines actions avec certains personnages, etc.

Comptez entre 9 et 10 heures pour terminer les 10 chapitres principaux de l’histoire. Comptez encore 5 heures pour les niveaux additionnels et une trentaine d’heure pour obtenir le platine. A noter qu’un season pass (au prix de 9.99€ est présent), on peut donc s’attendre à trois packs supplémentaires comme ce fut le cas pour Marvel’s Avengers.

Vallait mieux rester coucher ?

Le réveil de trop ?

Lego Star Wars Le Réveil de la Force ne corrige pas les défauts du précédent épisode à savoir un manque de lisibilité sur l’écran (surtout lors des batailles en vaisseaux), un écran de sélection des personnages fastidieux et un gameplay qui peine réellement à se renouveler. Alors vous me direz c’est du Lego, y’a pas trente mille choses à faire. C’est certainement vrai mais cela n’empêche pas de prendre des risques quitte à prendre un virage radical pour la série.

J’aurais aimé par exemple voir un mode de coopération en ligne pour l’essayer avec mon neveu. Malheureusement celle-ci se limite localement (deux manettes).

Pourtant cet épisode comporte des bonnes idées : un mode TPS lors des combats de blaster (peut-être même trop), des batailles spatiales, les multi-constructions. On espère donc qu’à l’avenir, Traveler’s Tales écoutera peut être un peu plus les joueurs et liront un peu plus les tests présents sur la toile, pour améliorer leurs jeux Lego, dans le bon sens.

J’ai quand même pris du plaisir à jouer au Réveil de la Force, du moins au début pour l’ambiance Star Wars si bien retranscrite et pour l’humour. Mais une fois les niveaux terminés, la quête du platine semblait durer une éternité.

Ce que j’ai aimé :

  • L’humour Lego
  • L’ambiance Star Wars bien retranscrite
  • Les musiques et l’ambiance sonore
  • Les niveaux supplémentaires permettant de combler le manque du scénario
  • Les décors assez jolis

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Un écran toujours aussi chargé par les animations
  • Ecran de sélection des personnages toujours aussi petit
  • Un gameplay qui peine à se renouveler
Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
5Share on Tumblr
Tumblr
0Email this to someone
email
Print this page
Print

3 commentaires approuvés sur cet article

  1. Avatar
    meloreno -

    Salut Ash, en gros ouais, t’as tout bien résumé comme il faut, quelques petites nouveauté qui ne sont pas déplaisantes. (combats de blasters, ultime super attaque genre « assaillant titan » pour Rey) C’est bien pensé tout ca.
    J’avoue ca manque cruellement de pouvoir faire le scenar en coop online. Et dommage qu’après la découvertes le lego c’est toujours la même pour le 100% collect, collect… et encore collect.. ect.. En même temps que pouvons nous y faire, c’est un peu le but du lego j’imagine.

    Bref je ne peux pas m’en lasser, perso pour moi, Lego Star Wars, c’est plus du Star Wars que du Lego. Et ca, ca pèse pas mal dans la balance XD

    Ciao à plus.

    1. Avatar
      Rémi - Ash admin -

      Ton commentaire me fait penser qu’il faut que je le finisse également. Je suis pas trop motivé tellement c’est long. Je ne sais pas si tu savais mais le premier DLC est gratuit (et y’a des trophéesé en plus).

      A bientôt sur Destiny :)

  2. Avatar
    meloreno -

    Yep, ouais je l’ai fait, c’est l’anecdote sur le bras rouge de C3PO. Un petit groupe de droide qui se débrouille par eux même, c’est fun.. Apres c’est les truc habituel (minikits, véritable Jedi.. ect..) j’espère vraiment qu’il vont en claquer plusieurs comme sur Batman 3 et Avengers.

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.