Si vous êtes passé par le blog récemment, vous avez certainement du voir mon récit de platine sur le jeu 36 Fragments of Midnight, un jeu indépendant développé par Petite Games et édité par Ratailaka Games.

Et bien sachez que les deux studios proposent depuis mardi, Midnight Deluxe. Bien que l’on pourrait penser qu’il s’agit d’une suite, ce n’est pas le cas. Et vous allez comprendre pourquoi. Il y a toutefois des similitudes. Tout comme dans 36 Fragments of Midnight, vous contrôlez un Midnight, un petit cube blanc. Le but ici est de rejoindre le halo de lumière blanc, pour terminer le niveau et passer au suivant.

Le gameplay fonctionne comme le très connu jeu Angry Birds. Il faut lancer le midnight vers la sortie. Il faut appuyer sur et orienter le joystick gauche dans la direction voulue et avec la force souhaitée, pour ensuite relâcher. Le midnight sera alors propulser.

Vous l’aurez compris, il faut essayer de terminer les niveaux en lançant le midnight le moins de fois possible. Si les premiers niveaux peuvent se terminer facilement en un lancer, ce n’est pas le cas pour la suite. D’autant qu’au fur et à mesure les différents écrans contiennent de plus en plus de pièges en tout genre : scie, laser, pics, etc. De plus il n’est pas rare que ces pièges soient mobiles, on doit ainsi calculer le moment idéal pour lancer le cube.

Au fur et à mesure également, les sorties sont bloquées par des planches qu’il faudra retirer ou par des murs épais qu’il faudra désactiver via un levier à activer.

Selon le nombre de jets, vous obtenez de 0 à 3 étoiles. Si vous voulez terminer le jeu à 100% (obtenir toutes les étoiles à travers les 70 niveaux), il va falloir vous armer de patience surtout vers la fin. Sur PS Vita, vous pouvez jouer avec l’écran, c’est parfois légèrement plus facile qu’avec le joystick notamment pour obtenir la force voulue.

Les chasseurs de trophées platine faciles seront ravis. Il m’a fallu une quarantaine de minutes pour obtenir tous les trophées (et être au passage le premier français à choper le platine :D). Ils sont très simples à obtenir et il ne faut pas même pas terminer les 70 niveaux. C’est même trop facile en fait. Du côté des étoiles, il faut uniquement terminer un niveau avec les trois étoiles. On est loin par exemple des objectifs d’un jeu comme Demolition Inc., sur lequel j’avais vraiment galéré pour choper toutes les étoiles.

Midnight Deluxe possède un côté vraiment addictif. Une fois que j’avais terminé un niveau, j’avais très souvent envie de recommencer pour obtenir les trois étoiles, quand je ne les avais pas déjà acquises. Quand j’avais trouvé par hasard 36 Fragments of Midnight, il m’avait fait beaucoup penser à Thomas Was Alone, un jeu que j’avais adoré. Il est donc normal que j’ai beaucoup aimé également le concept de Midnight Deluxe.

Les graphismes sont minimalistes mais agréable et dégageant une ambiance vraiment sympathique. Les différentes compositions au piano aident à rester calme et se fondent parfaitement dans le jeu. J’espère que Ratalaika Games et Petite Games continueront à proposer ce genre de jeux.

Je ne vois pas quoi vous dire d’autres si ce n’est de foncer… Le jeu coûte 4.99€, est cross-buy (PS Vita, PS4) et possède une double liste de trophées (deux platines faciles donc :)).

Ce que j’ai aimé :

  • Le prix
  • Vraiment addictif
  • Concept simple et attrayant
  • Trophée platine simple (pour les #TrophyHunters)

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Réglage de la force difficile avec le joystick
  • Trophée platine trop simple (pour ceux qui aiment les challenges)
Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on Tumblr
Tumblr
0Email this to someone
email
Print this page
Print

Un commentaire sur cet article

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.