Dans ma lancée, j’ai terminé la série God of War par le dernier épisode sorti à ce jour à savoir God of War : Ascension. Ce nouvel opus gagne en difficulté si bien que j’ai mis plus de temps à obtenir le platine.

Avant-propos

Je venais de commencer Ghost of Sparta quand j’ai décidé d’acheter God of War Ascension. J’ai choisi l’édition limitée contenant le steelbook (superbe au passage) pour un peu moins de 35€ sur Amazon soit 5€ de plus que la version normale.

Dans cet épisode (préquelle), on apprend comment et pourquoi Kratos veut se venger des dieux mais plus particulièrement d’Arès. Je dois avouer que j’ai trouvé que l’histoire était très bien emmenée, les différentes scènes sont cohérentes et très bien expliquées. Je n’ai pas trouvé que c’était le cas dans les épisodes de la collection Volume II.

J’ai vraiment adoré également retrouver des énigmes même si elles ne sont pas du tout compliquées du tout. Dans Chains of Olympus par exemple, il n’y en avait aucune, dans Ghost of Sparta un peu plus même si ce n’était pas encore ça.

Trophée pouvant être manqué : réparateur.

Trophées

Ca devient une habitude dans cette série, j’ai commencé une nouvelle partie en choisissant le niveau Difficile pour obtenir le trophée « Guerrier légendaire ». Une nouveauté réside dans le mode Nouvelle partie+ (mais qui bloque les trophées) et la sélection de chapitres mais j’en parle plus loin dans l’article.

Les commandes sont totalement différentes des autres épisodes. Par exemple on ne doit pas saisir un ennemi avec Rond mais avec R1 mais ce n’est pas suffisant car une fois l’ennemi saisi vous avez le choix entre plusieurs combinaisons (Triangle pour le projeter, Carré pour le frapper, Rond pour le lancer).

Sur certains ennemis toutefois (chiens, insectes par exemple), le seul fait des les accrocher avec R1 exécute un lancer automatiquement ensuite. J’ai utilisé et abusé de cette technique tout au long de la partie car lorsque vous accrochez un ennemi et que Kratos le lance ensuite, vous êtes invincible. Cela fonctionne également avec les satyrs. Ainsi je faisais R1 puis Triangle pour les projeter au sol. Aussitôt l’ennemi laché, je le faisais avec un autre. A titre d’exemple pendant les phases de combos où l’on gagnait l’un des 4 pouvoirs, je faisais cette technique et je finissais avec un compteur de coups à 180 environ. Enfin les ennemis me touchaient rarement.

Le seul trophée pouvant être manqué à mon sens est « Réparateur » car si vous avez raté un coffre et que vous le récupérer ensuite via la sélection de chapitres, cela ne comptera pas. Vous devrez recommencer à partir du dernier coffre que vous avez loupé. Ceci étant dit les coffres à réparer ne sont vraiment pas difficiles à dénicher.

Quand j’ai commencé God of War je n’ai regardé aucun guide de trophées. Je savais qu’il pouvait y avoir un problème pour booster toutes les armes et magies au maximum. J’ai donc lu l’article du 58ème platine de Vavache pour savoir comment faire. Une fois arrivé à ce fameux chapitre 25 il me manquait environ 7 000 orbes, j’ai donc suivi cette technique. A noter que la jauge se remplit plus rapidement en faisant systématiquement Carré avec la magie d’Arès plutôt que de faire un combo Carré, Carré, Carré, Triangle.

Une fois les 7 000 orbes j’ai augmenté ma dernière arme à fond (les lames du Chaos) mais le trophée ne s’est pas débloqué car il me manquait la dernière magie, « Les yeux de la vérité » même si cette dernière ne peut pas être améliorée. J’ai donc continué et au passage suivant, j’ai perdu et il n’y avait pas de sauvegarde automatique…

J’aurai donc du recommencer mais j’ai décidé de continuer et au final j’ai obtenu mes 7 000 orbes manquantes en arrivant dans les « Yeux d’Apollon ». Une fois les « Yeux de la vérité » obtenus, j’ai eu le trophée « À fond ». Une fois le jeu terminé, j’avais encore 9 000 orbes… c’était donc largement faisable.

Je ne vais pas m’attarder sur les sempiternels trophées « Le regard qui tue » (collectez tous les yeux de Gorgone) et « Léger comme une plume » (collectez toutes les plumes de Phénix) que j’ai obtenu au cours du jeu.

Une fois le jeu terminé, j’ai regardé les trophées que j’avais obtenu et ceux qu’il me manquait. Comme je vous l’avez dit au début, vous pouvez sélectionnez un chapitre spécifique pour récupérer ce que vous avez oublié (comme les artefacts par exemple). Mais vous pouvez aussi choisir cette option pour faire les trophées manquants. C’est donc ce que j’ai fait pour les trophées restants.

Comme tous les autres épisodes il est impossible d’obtenir le trophée « On ne l’arrête plus ! » (effectuez un combo de 1 000 coups) en jouant normalement. Il existe cependant une technique pour obtenir ce trophée rapidement (avec la magie de Zeus). Je ne vais pas m’attarder sur celle-ci, les guides sont fait pour ça.

Je n’avais pas obtenu le trophée « Golfeur ! » qui consiste à faire sortir un adversaire du terrain avec la massue. Là encore un endroit précis dans le jeu vous permet de faire cette manipulation. J’ai donc suivi un guide et réalisé le trophée très rapidement.

Bizarrement j’avais loupé le trophée « Enfoirés ! » (défoulez-vous sur les martyrs de l’Hécatonchire) certainement parce que j’avais trouvé la solution à l’énigme immédiatement.

J’ai continué ma lancée avec le trophée « Quelque chose ne va pas ? » (gardez la jauge de rage remplie pendant plus de 2 minutes). La meilleure technique consiste à faire le chapitre 1 (lorsque l’insecte prend le contrôle du prisonnier). A ce moment on vous demande de saisir l’adversaire (Touche R1). N’en faites rien et martelez la touche Carré (8 fois). Une fois le premier ennemi mort, faites la même chose sur les suivants jusqu’à obtention du trophée. A noter que comme vous ne suivez pas l’initiation (R1) les ennemis ne vous attaquent pas.

Lorsque vous effectuez la descente du bras d’Apollon, vous pouvez obtenir un trophée si vous ne mourrez pas une seule fois : « Terrain glissant ». Lors de mon premier passage, je suis mort une seule fois … lors du dernier saut à effectuer. Avec la sélection de chapitres, j’ai retenté ma chance et réussi du premier coup. Ces « glissades » sont monnaie courante dans God of War Ascension et font parti des nouveautés. C’est une nouveauté assez rafraîchissante et qui apporte du tonus au jeu.

Les deux trophées Solo restants à savoir « On ne bouge plus ! » (ralentissez 100 ennemis avec l’Amulette d’Uroborus) et « À l’épreuve du feu » (terminez le Pas de vis d’Archimède sans être blessé par les pièges de feu) étaient une formalité que j’ai expédié rapidement.

Enfin le dernier trophée qui me manquait concernait le mode multijoueur. C’est une des nouveautés (à la mode) de ce God of war. Le trophée « Sceau de sang » s’obtient uniquement en terminant l’entrainement. Une fois ce dernier trophée acquis, le platine s’est déclenché naturellement. J’ai ensuite testé rapidement le mode multijoueur mais sincèrement il ne m’a pas convaincu si bien que je ne m’y suis pas attardé.

Chose étonnante dans cet épisode, il n’y aucun « jeu sexuel » et le défi des dieux n’est pas présent. Pour le premier je n’en moque mais pour le second je suis un peu déçu. Il a certainement du être remplacé par le mode Multijoueur.

Les trophées de God of War Ascension sont faciles si on connait bien la série. Je n’ai pas eu forcément de problèmes pour les avoir et je me suis plus contenté de vivre l’histoire au maximum. J’ai beaucoup aimé cet épisode (mon préféré reste cependant le 3ème qui est de loin le meilleur de la série). Toutefois je vous recommande quand même Ascension ne serait-ce que pour la beauté du jeu et les combats de boss vraiment épiques !
Trophées – God of War Ascension – platine #53 – trophée

2 commentaires approuvés sur cet article

  1. Vavache -

    Tu sembles avoir bien géré ce platine, sans la moindre difficulté, je pense que d’avoir enchainé 3 God Of War t’as aidé à rester dans le bain et tu as réussi à trouver des subtilités intéressantes dans les combats qui m’ont paru moins évident que dans les précédents opus, bien joué.

    1. Rémi - Ash admin -

      Je pense que ça m’a aidé oui car je trouve que je l’ai terminé assez rapidement contrairement à ce que j’espérai au début. Par contre la modification des touches pour ouvrir les coffres et attraper les ennemis m’a un peu perturbé au départ. En tout cas je ne regrette pas de l’avoir acheté même si au final je pense qu’il faut que cette série s’arrête car il y a déjà eu bien assez d’opus.

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.