Après 63 platines sur PS3, voici le 64ème sur PS4 : inFamous Second Son. InFamous Second Son est le premier jeu PS4 que je me suis procuré et je dois dire avoir été bluffé par les graphismes.

Avant-propos

InFamous est le premier jeu que j’ai acheté sur PlayStation 4 et je dois dire qu’il m’a assez plu. Si vous souhaitez en savoir plus je vous invite à lire mon test garanti sans spoilers : http://www.ashesheart.fr/test-infamous-second-son/.

A noter que ce platine m’a permis de passer au niveau de trophées 23.

Ma progression vers le platine : http://psnprofiles.com/trophies/2481-inFAMOUS-Second-Son/Ashesheart

Récit de platine

Je ne me suis trop pris la tête pour obtenir le platine d’inFamous Second Son. JBlaster m’avait prévenu qu’un seul trophée pouvait être difficilement réalisable une fois le jeu fini si on y prenait pas attention : Mettez ça n’importe où (Battez 10 ennemis en faisant exploser des caisses de munitions) mais ce fut le 4ème que j’ai obtenu (lorsque j’ai détruit le relais pour obtenir la chaîne de Karma du pouvoir le néon).

Beaucoup de trophées s’obtiennent naturellement au cours de l’histoire pour un peu qu’on fasse certains choix. Ainsi au début vous devez choisir entre le bien ou le mal. Vous pourrez déroger ensuite à votre premier choix mais il est conseillé de faire deux parties distinctes, une en choisissant le bien et une autre en choisissant le mal. Comme il faut aussi terminer le jeu en mode expert (trophée « Invincible »), il est aussi conseillé de garder le mauvais karma pour celle-ci car il est beaucoup plus facile de progresser. En choisissant systématiquement les bonnes actions, vous obtiendrez au cours de l’histoire : « Sacrifice » (Risquez votre liberté pour protéger ceux que vous aimez), « Modération » (Parvenez à vous contrôler), « Courage » (Défendez les faibles), « Clémence » (Tout le monde mérite une seconde chance), « Justice » (Révélez la corruption des puissants) et « Réconciliation » (Terminez l’histoire avec un karma bénéfique) alors qu’en choisissant les mauvaises, vous gagnerez : « Sans pitié » (Protégez-vous à n’importe quel prix), « Malveillance » (Éliminez-les avant qu’ils ne vous éliminent), « Mépris » (Ne craignez pas les faibles), « Vengeance » (Œil pour œil, dent pour dent), « Domination » (Montrez au monde que personne ne peut le protéger) et « Rébellion » (Terminez l’histoire avec un karma maléfique).

Tout au long du jeu vous pouvez détruire les postes de contrôle du DUP. Cela aura pour effet de rendre visible sur la carte :

  • Les graffitis à effectuer
  • Les fragments à ramasser
  • Les journaux audio à écouter
  • Les agents secrets à tuer
  • Les caméras cachés à trouver et à détruire
  • Les caméras à détruire
  • Les confrontations à mener

En réalisant toutes ces actions vous obtiendrez pas moins de 14 trophées. J’ai vraiment apprécié le fait que toutes ces mini-quêtes soient affichées une fois les postes de contrôles détruits. Quand on voit par exemple sur des jeux comme GTA IV qu’il faut regarder une vidéo pour tuer tous les pigeons, c’est un principe vraiment plaisant !

Le reste des trophées s’obtient en faisant des actions spécifiques contre les ennemis : « Mettez ça n’importe où » (Battez 10 ennemis en faisant exploser des caisses de munitions), « Épatez Fetch » (Touchez 3 points faibles avec le Rayon néon en 6 secondes), « Plus d’un tour dans son sac » (Battez un ennemi en utilisant trois sources de pouvoirs différentes), « Force excessive » (Utilisez une attaque avec chaîne de karma pour vaincre seulement un ennemi), « Lâcher tout » (Pluie de comètes sur plus de 170 mètres), « Attaque de cheminée double » (Sprintez dans deux conduits rouges, sans toucher le sol, puis lancez une Pluie de comètes sur un ennemi) et « Asphyxie » (Lancez une Pluie de comètes sur 3 ennemis pris de toux). J’ai obtenu la moitié de ces trophées sans y prêter la moindre attention.

Enfin les derniers trophées s’obtiennent en réalisant des bonnes ou mauvaises actions envers les passants. Certains s’obtiennent assez facilement comme « Infirmier » (Soignez 10 civils blessés) car ils permettent de faire monter la jauge de chaîne de Karma assez facilement.

J’avais donc commencé une première partie en mode normale en choisissant le karma bénéfique. Une fois le jeu terminé, j’ai réalisé toutes les quêtes annexes et toutes les actions bénéfiques. Avant de commencer une nouvelle partie, j’ai réalisé les actions maléfiques dans la même partie (sans sauvegarder toutefois à la fin) pour obtenir certains trophées : « Liberté d’expression » (Interrompez 10 rassemblements activistes), « C’est à moi que tu parles ? » (Tuez 10 des insupportables membres du gang Akula), « Fausse note » (Éliminez 10 musiciens de rue) et « Produit dérivé » (Tabassez 10 publicitaires). Ces 4 trophées m’ont fait considérablement baisser mon niveau de karma (le jeu vous prévient même) et comme un trophée s’obtient en atteignant le niveau 5 du Karma bénéfique, j’ai attendu la fin pour réaliser ces actions maléfiques.

Ensuite j’ai commencé une nouvelle partie en choisissant le mode expert dans le menu (suite à la mise à jour il est indiqué si le trophée peut être débloqué en choisissant ce mode ou non). J’ai fait le jeu en speedrun et ne me suis pas attardé sur les quêtes annexes (sauf les fragments quand il était sur mon chemin). Une fois Augustine battu, j’ai quand même du faire quelques quêtes annexes comme des graffitis pour obtenir le trophée « Infâme » (Atteignez le niveau 5 de karma maléfique) et par la même occasion le platine.

A noter que les trophées liés au bien sont de couleur bleue et ceux liés au mal sont de couleur rouge. Les autres sont de couleur grise ou jaune.

J’ai bien aimé ce jeu mais le fait de devoir refaire une seconde partie m’a un peu gonflé à vrai dire d’autant qu’aucune amélioration n’est conservée.

Trophées - inFamous Second Son - platine #64 - trophée

Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

Un commentaire sur cet article

  1. Joe Lapipe -

    Merci pour ce « tuto » des trophées. C’est la deuxième fois que je fais ce jeu et si je l’avais trouvé cool la première fois, je le trouve encore plus cool maintenant que je le recommence en connaissant déjà le principe du jeu (j’ai quand même dû réapprendre les contrôles parce que la première fois je l’ai séché en 1 nuit et une après midi donc autant dire que j’ai pas trop conservé la mémoire des contrôles)!!! Même si il a déjà quelques années franchement je le conseil volontiers à qui veut un jeu qui sort un peu se l’ordinaire. Le principe des pouvoirs et de pouvoir en changer je trouve ça super fun. Pour le moment je le recommence en difficulté normale maos je pense bien tenter de le finir dans le mode de difficulté le plus élevé par la suite mais j’avoue que je m’attend déjà a un truc un peu dingue. Si je devais le noter sur 10 je lui mettrait un bon 8.5/9 pour les graphismes, l’originalité et toutes les petites missions secondaires a effectuer. En revanche niveau bug/glitch et répétition des actions (devoir démonter les centres mobiles, espions, caméras, points de contrôles,….) certains pourront trouver ça un peu barbant, mais le jeu est tellement prenant que ça passe volontiers inaperçu contrairement à un mafia 3 qui deviens très vite chiant a jouer tellement toutes les missions se ressembles.

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.