Je ne pouvais passer à côté du platine de Final Fantasy VII, le jeu qui m’a fait découvrir la PlayStation et sur lequel j’ai passé de nombreuses heures.

Avant-propos

Final Fantasy VII est un jeu que j’ai retourné dans tous les sens. Je l’ai terminé pour sûr au moins 5 fois dont une fois en ayant : toutes les armes possibles pour chaque personnage, tous les accessoires, 3 matérias maître de chaque type (pour les trois personnages que j’utilisais), tous les personnages au niveau 99, toutes les limites (y compris celle d’Aeris avant qu’elle ne meure), tous les types de chocobos. Je dois même avoir encore ma sauvegarde sur une memory card de l’époque. En terme de temps, pour cette dernière partie, je dirais que cela représente environ 250 heures, surtout à l’époque où Internet m’était difficilement accessible (trouver les informations n’était pas chose aisée).

La version PS4 dispose de trois codes permettant de tricher :

  • L3 : activer la vitesse x3 (combats, déplacements et certaines scènes)
  • R3 : remplit les HP/MP et les jauges de limite à la fin de chaque tour de jeu
  • L3+R3 : désactive les combats aléatoires

Je ne m’en cache pas, j’ai utilisé ces codes pour finir le jeu ce qui était vraiment une partie de plaisir même contre les armes Rubis et Emeraude. Certains diront que c’est de la triche, que je n’ai pas obtenu le platine de manière régulière, je leur répondrai simplement, que je mérite ce platine car j’ai réalisé tous les trophées à l’époque où ils n’existaient pas et à l’époque où j’étais plus jeune (donc moins compétent). C’est une manière de reprendre mon dû en quelque sorte. Ce n’est pas comme si (comme j’ai lu sur quelques forums et autres) j’avais glitché par exemple pour terminer un raid sans mourir dans Destiny.

Du côté des trophées, beaucoup peuvent être manqués (cf lien vers mon guide ci-dessus), le plus dur est sans aucun doute « Bromance » si toutefois on ne fait pas attention. Les autres trophées sont faciles surtout quand on a déjà terminé le jeu plusieurs fois (je l’avais même terminé sur PS3 en achetant la version PS1 sur le PlayStation Store).

Progression vers le platine

Le premier trophée que j’ai obtenu est « Premier combat » qui consiste à gagner un combat. Lors du deuxième combat j’en ai profité pour essayer de me familiariser avec l’utilisation des cheat codes (je désactivais parfois la vitesse x3 pour certains passages) et en utilisant ma première limite j’ai eu le trophée « Limite ».

Lors de mon arrivée au Wall Market, un premier trophée pouvait être manqué. Don Cornéo, le pervers de service, devait choisir trois femmes. Il fallait que Cloud soit choisi. Evidemment ce n’est pas une femme, il fallait donc lui trouver des accessoires pour la travestir. Là encore je connaissais la manière d’y arriver, je n’ai donc pas peiné. Le trophée s’obtient lorsque vous êtes dans la chambre avec Don Cornéo.

Dès la sortie de Midgar, dans la ville de Kalm, et après que Cloud ait conté son histoire lorsqu’il était dans le SOLDAT, je me rendis à la ferme Chocobo là où se trouvait la première invocation : Choco-mog. En l’utilisant lors d’un combat j’ai obtenu le trophée « Apprenti Invocateur ».

Par la suite, j’ai recruté Yuffie dans la forêt de Junon pour le trophée éponyme. Les premiers trophées de Final Fantasy VII sont assez espacés dans le temps, j’ai donc dû attendre d’arriver au Gold Saucer pour obtenir « Motocycliste ». Pour celui-ci vous devez réaliser un score supérieur ou égal à 10050 au mini-jeu de la moto.

Malheureusement le périple au Gold Saucer ne s’est pas déroulé comme prévu et vous êtes rapidement enfermé dans une prison où, pour vous échapper, vous devrez gagner une course de chocobo. N’utilisez surtout pas les cheat codes vous permettant de regagner de l’énergie (R1+L1 de mémoire) sous peine de ne pas gagner le trophée « Jockey » (gagner une course de chocobos).

Plus tard dans l’aventure j’ai obtenu le trophée « Vincent » en recrutant le second personnage caché du jeu. C’est à ce moment-là également que vous obtenez le Tiny Bronco, un avion obtenu au village du Cid. Lorsque vous l’obtenez, vous êtes à proximité du village d’Utaï et pouvez récupérer la matéria « Léviathan » qui vous donne le trophée du même nom.

Lors du retour au Gold Saucer, je suis sorti avec Barret (trophée « Bromance »). Je dois avouer que les textes m’ont bien fait rire et que je ne m’en rappelais pas. C’est certainement l’un des trophées les plus difficiles à avoir car certains choix lors des dialogues peuvent avoir une incidence directe sur son obtention. Référez-vous à mon guide pour ne pas le louper.

A partir de ce moment-là, j’ai farmé les combats dans la forêt de Junon (contre les bestioles qui viennent par groupe de 5) afin de faire progresser mes limites de niveau x.2. Une fois la limite 3.2 obtenue j’ai utilisé les différents objets que j’ai obtenu ici et là pour acquérir la dernière limite de plusieurs personnages : « Grand évangile » (obtenir la dernière limite d’Aeris), « Mémoire Cosmos » (obtenir la dernière limite de Red XIII), « Roulette » (obtenir la dernière limite de Cait Sith), « Tout-création » (obtenir la dernière limite de Yuffie), « Catastrophe » (obtenir la dernière limite de Barret) et « Chaos » (obtenir la dernière limite de Vincent). A noter que la dernière limite de Barret ne peut pas être obtenue si vous n’arrêtez pas le train à Corel Nord.

Entre temps j’en ai profité pour obtenir les matérias « Bahamut », « Bahamut Zéro » pour les trophées correspondants. La première Arme, l’Arme de Diamant est certainement la plus facile à battre. Son combat (sans cheat code cette fois-ci) ne m’a réellement pas posé de souci (mes trois personnages principaux étaient niveau 50 à ce moment précis).

J’ai repris ma quête des dernières limites de chaque personnage : « Dernier paradis » (obtenir la dernière limite de Tifa), « Omnislash » (obtenir la dernière limite de Cloud) et « Hautvent » (obtenir la dernière limite de Cid).

La dernière limite de Cloud s’obtient lors de combats au Gold Saucer. Perdre lors de ces combats n’est pas synonyme de Game Over, mais vous pouvez obtenir toutefois le trophée « Défaite totale ».

A ce stade précis, il me manquait les trophées les plus longs du jeu. Ma stratégie était plutôt simple : je devais d’abord atteindre le niveau 99 avec mes trois personnages principaux (Cloud, Barret et Cid). En progressant vers le niveau 99 j’ai obtenu le trophée « Materia maître » (obtenir le niveau maximum d’une materia). Ayant pris soin de placer les matérias Super Exp et Super Gil sur Cloud, il a été le premier à atteindre le niveau 99 et j’ai gagné en même temps le trophée « Top Niveau ».

Vingt minutes plus tard, j’ai obtenu le trophée « Maître des Gils » (obtenir 99 999 999 Gils). Cloud, Barret et Cid étaient désormais au niveau 99, je suis allé combattre les dernières armes pour les trophées « Arme d’Emeraude » et « Arme de Rubis ».

A la fin de chaque combat vous obtenez deux objets : la Harpe Terrestre, que vous pouvez échanger contre trois matérias maître (trophée « Invocation Maître »), et la Rose du Désert que vous pouvez échanger contre un Chocobo d’Or. Ces objets peuvent s’échanger au personnage dans la maison recluse de la région de Gongaga.

Une fois le Chocobo d’Or en ma possession je suis allé récupérer la matéria d’invocation la plus puissante du jeu : « Chevaliers de la Table Ronde » (j’ai également eu le trophée correspondant).

Il ne me restait plus qu’à retourner dans le cratère Nord pour vaincre Sephiroth et obtenir le trophée « Fin du jeu » (terminer Final Fantasy VII) et le platine par la même occasion.

trophees_final-fantasy-vii_platine-87_trophee

Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on Tumblr
Tumblr
0Email this to someone
email
Print this page
Print

2 commentaires approuvés sur cet article

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.