Le platine de Star Wars Battlefront demande du temps et même si j’ai pesté contre certains objectifs, je suis très ravi de l’avoir eu.

Avant-propos

J’ai eu la chance d’obtenir Star Wars Battlefront en test, autrement je ne sais pas si je l’aurai acheté, du moins pas dans l’immédiat. Je suis très ravi d’y avoir joué malgré un fan service à outrance (mais qui ne me dérange) et certains défauts un peu gênant. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon test à cette adresse.

Les platines de Star Wars Battlefront demandent du temps et il faudra les mériter. Certains objectifs à réaliser pour les trophées sont très frustrants et certaines conditions pour obtenir d’autres trophées sont buguées… Bref même s’il y a des moyens de contournement, j’ai vraiment ragé parfois mais la récompense n’a été que plus gratifiante.

Progression vers le platine

Dès le début du jeu, on vous propose un tutoriel non obligatoire. En le faisant toutefois vous pouvez obtenir un trophée (« Fais-le ou ne le fais pas… »). Suite à cette petite formation deux choix s’offrent à vous : faire du multijoueur ou du mode solo.

J’ai commencé par le mode solo. En effet dans celui-ci vous trouverez des missions de type formation qui vous explique bon nombre de commandes. J’ai réalisé les trois premières missions et en terminant la première j’ai obtenu le trophée « Nouvelle recrue » (terminer n’importe quelle mission).

Je suis ensuite passé sur le multijoueur. Une multitude de modes s’offraient à moi et je savais qu’il fallait gagner dans chacun des modes pour un trophée. J’ai donc pris les modes un par un et j’y ai joué jusqu’à gagner dans chacun d’eux. Il est assez facile de gagner chacun des modes, par chance ou par persévérance, hormis peut-être un : Traque du Héros (voir plus bas).

Le lendemain nous avons fait quelques missions de formations avec JBlaster. Avec son aide j’ai eu facilement les trophées « Ensemble nous pourrons régner sur la galaxie » (terminer n’importe quelle mission avec un ami) et « L’attaque-surprise, c’est râpé » (ne subir aucun dégât pendant la mission Poursuite sur Endor). Pour le second il existe une technique à deux joueurs. Celui qui veut obtenir le trophée reste au début de la carte sans bouger, le second finit la mission.

Les jours suivants je me suis remis au multijoueur mais juste pour le fun en essayant de jouer à tous les modes. Sans m’en rendre compte j’ai obtenu les trophées « Bien joué, p’tit gars ! » (tuer un ennemi se servant d’un réacteur dorsal), « Moi et les probabilités… » (réussir un refroidissement 10 fois), « J’ai tiré le premier » (être le premier d’un match à réussir une élimination), « Je suggère une nouvelle stratégie » (utiliser 10 fois la main cartes des Étoiles d’un partenaire), « Gonk ? Gonk ! » (capturer trois droïdes lors d’un match de Course au droïde), « Le pouvoir de la Force » (terrasser un héros en incarnant n’importe quel autre héros dans Affrontement héroïque), « Un nouvel espoir » (jouer à tous les modes de jeu), « Collectionneur » (gagner n’importe quelle figurine du Diorama dans le jeu) et « La force s’est agitée de remous » (incarner une fois chaque héros).

Et puis j’ai relancé le mode « Traque du héros » avec pour objectif de rempoter une partie. La difficulté de ce mode est que vous êtes seul contre tous. En effet un héros doit se défendre contre 7 ennemis. Celui qui tue le héros devient un héros à son tour. Le gagnant est celui qui possède le plus d’éliminations à la fin. Ma frustration a commencé à partir de ce moment-là. Tout d’abord vous pouvez par exemple retirer 99% de vie au héros mais si quelqu’un d’autre lui retire le dernier pourcentage, c’est lui qui deviendra le héros. Plusieurs fois j’ai vraiment eu le sentiment de m’être fait voler mon kill, c’est vraiment rageant. J’ai donc opté pour une autre stratégie : attendre dans un coin (comme la plupart des joueurs font) et porter le coup final. Cela fonctionnait assez bien, le truc était de rester le plus longtemps possible le héros. Et ça c’est une autre paire de manche.

La meilleure solution reste encore de commencer le mode en étant le héros. Certains de plus vous permettent de survivre plus longtemps que d’autre. Je pense (pour ma part) à Leia ou Han Solo. La première car elle peut se protéger grâce à un bouclier et dispose d’une compétence lui redonnant de la vie. Le second car il peut tirer à distance avec son arme principale. Lors d’une partie effrénée, j’ai réussi à devenir Leia. La partie commençait bien, je me suis mis dans un coin avec le bouclier, j’attendais les ennemis et je les tuais une fois à proximité. En cas de problème j’utilise ma compétence me redonnant de la vie.

Il ne restait plus qu’une minute au compteur de temps et c’est là que le jeu s’est mis à planter… j’ai été déconnecté, sans trophée au bout du compte alors que je jouais 2 heures à ce mode. Je l’ai donc mis de côté assez énervé pour le coup même si j’ai obtenu « À Croire qu’il est protégé par la Force » (réussir 10 éliminations avec n’importe quel héros dans un match de Traque du héros).

Ce qui est fun dans ce jeu c’est de jouer avec ses amis en tchat party. Avec Vavache et JBlaster nous avons passé une soirée en grosse partie sur le mode « Attaque des chasseurs ». Ça tombe bien car c’est l’un de mes préférés. J’ai fait en sorte de récupérer un bonus de vaisseau A-Wing. Lorsque j’étais dans le cockpit de ce fameux vaisseau, je me suis empressé d’aller vers l’un des TB-TT pour le faire tomber avec le câble de traction (comme l’explique la mission de formation). J’ai réussi du premier coup et eu au même moment le trophée « Voilà pour lui ! » (utiliser un câble de traction pour détruire un TB-TT ennemi dans Attaque des marcheurs).

La semaine suivante j’ai décidé de nettoyer un peu cette liste de trophées et j’ai commencé à faire tous les trophées spécifiques aux différents modes multijoueurs :

  • Suprématie : « Tenez les rangs ! » (tuer 10 ennemis en attaquant ou en défendant un point de contrôle)
  • Cargaison : « C’est quoi la cargaison ? » (tuer 10 ennemis porteurs de caisse de marchandises)
  • Affrontement héroïque (peut se faire dans n’importe quel mode) : « Ne sous-estimez pas la Force » (réussir 100 éliminations au total en incarnant un héros)

Ce n’est finalement que le lendemain plus déterminé que jamais que j’ai repris mes sessions de « Traque du héros » pour espérer gagner une partie. Ça commençait bien puisque en début de partie j’avais été désigné pour être le héros. Même si durant toute la partie je n’ai pas réussi à conserver mon titre, j’ai terminé avec le plus nombre d’éliminations au compteur. J’ai donc obtenu le trophée « Dans une galaxie lointaine, très lointaine » (remporter un match dans chaque mode de jeu) l’un que je trouvais le plus difficile à l’époque… mais finalement il y a pire !

Une fois le niveau 16 atteint on peut acheter des cartes d’attributs. Ces cartes possèdent trois niveaux. Atteindre le niveau trois vous demandera de réaliser 6 kills sans mourir. En mourant vous retombez au niveau précédent. Lorsque j’ai équipé cette carte pour la première fois je n’ai mis que 5 minutes pour atteindre le niveau 3 et obtenir le trophée « Un tacticien hors de pair » (atteindre le niveau 3 avec n’importe quel attribut). En jouant normalement j’ai obtenu 40 minutes plus tard le trophée « Dis à Jabba que j’ai enfin de quoi le payer » (gagner un total de 25 000 crédits).

Je ne le savais pas encore mais le mode « Escadron de chasseurs » regroupe deux trophées assez difficiles : « Restez en ligne » et « Mais attrape pas la grosse tête ». Pour le premier vous devrez réaliser 10 éliminations. Oui mais voilà quand on sait que seulement 10 adversaires sont de vrais joueurs et que 10 autres sont gérés par l’IA et qu’il faut bien entendu faire 10 éliminations de joueurs réels, cela complique la tâche. Finalement j’ai eu ce trophée en tentant de réaliser le second. Pour ce dernier vous devez éliminer l’Esclave et le Faucon Millenium (pas dans la même partie bien sûr c’est impossible). Eliminer l’Esclave n’est pas difficile si l’on possède le Faucon Millenium. A force de persévérance je savais exactement où étaient situés les bonus permettant d’obtenir ces vaisseaux. Une fois le Faucon Millenium en poche j’ai éliminé sans problème l’Esclave I mais j’ai aussi réalisé 12 éliminations. Avec ce vaisseau, les adversaires tombaient comme des mouches. Eliminer le Faucon Millenium était plus difficile car l’Esclave I est moins puissant. Toutefois après 2 heures d’acharnement j’ai fini par y arriver en tombant contre un adversaire qui ne savait pas l’utiliser (je suis loin d’être bon mais là c’était quelque chose). A noter qu’il est possible d’éliminer un vaisseau avec un autre en lui fonçant dessus. L’ordinateur détermine lequel sera détruit… Il faut donc avoir de la chance. Vous pouvez essayer de le tuer également avec des chasseurs normaux mais là encore il faudra porter le coup de grâce (comme pour les héros) pour que ce soit comptabiliser. Il m’aura fallu 2 heures pour obtenir ces deux trophées.

Dans le mode « Attaque de chasseurs » il fallait également que je tue un Y-Wing (trophée « Défenseur de marcheur »). Pour l’obtenir une technique consiste à utiliser une torpille ionique (torpille à tête chercheuse). Vous pouvez aussi tenter votre chance avec un Chasseur TIE mais c’est assez difficile.

Les jours suivants étaient consacrés à des parties multijoueurs sans prises de tête. J’ai quand même obtenu sans m’en rendre compte les trophées « Est-ce par ma taille que tu peux me juger ? » (atteindre le rang 25), « Déterminé » (terminer 25 défis), « Distingué » (réussir 100 prouesses).

A ce stade, côté multijoueur, il ne me restait pas grand-chose à obtenir. J’ai essayé par réaliser le trophée « Je vous attendais » (tuer 10 ennemis essayant de capturer la capsule de votre équipe dans Zone de largage). Il est assez difficile à obtenir du simple fait que le laps de temps pendant lequel un ennemi active votre sonde est assez cours. Afin que l’élimination soit comptabilisée il faut que le texte « Activation de capsule arrêtée » soit affiché, sinon cela ne fonctionne pas. J’ai d’ailleurs effectué la dernière élimination par chance en lançant une grenade vers la sonde (consulter cette vidéo à 6mn50s). Une technique consiste à rester cacher et à attendre que les ennemis viennent vous reprendre la capsule. Si vous avez des mines de proximité (bonus), posez-les sur la capsule, j’en ai eu quelques-uns comme ça ;)

L’autre trophée qui m’a donné beaucoup de fil à retordre est « Jouer l’objectif » (avoir le plus d’éliminations dans un match d’Escarmouche). Ce trophée est bugué ! En effet même si vous terminez la partie et que vous avez le plus grand nombre d’éliminations (votre pseudo sera affiché d’ailleurs en fin de partie au centre), vous n’obtiendrez pas le trophée… je sais c’est rageant ! J’ai du terminer premier une bonne dizaine de fois (sans me la péter) mais ça ne suffit pas. Pour gagner ce trophée il faut être premier mais à la fin du temps imparti et avant qu’une équipe atteigne 100 éliminations. Personnellement j’aime bien utiliser une grenade dans chaque main, c’est hyper efficace et j’ai tué beaucoup de joueurs en lançant des grenades parfois de manière hasardeuse. Il faut de la chance pour obtenir ce trophée. Ce n’est finalement que pendant une partie (où nous n’étions que peu de joueurs, du moins au début) que j’ai eu ce trophée (voir la vidéo du trophée). Nous avons commencé la partie à 7 contre 7 et plusieurs se sont déconnectés en cours de route (et d’autres ont rejoint). La partie s’est terminée avec 87 points pour l’adversaire (vous obtenez également le trophée même si vous perdez). Il ne fallait pas 1 ou 2 joueurs de plus sinon je ne l’aurai jamais eu. A l’heure actuelle ce bug n’a toujours pas été corrigé par DICE…

Début 2016 JBlaster m’a aidé sur les missions Survie. Et c’est sur Tatouine et après 2h d’acharnement (2 parties à 15 minutes foirées à cause de moi et 1 bonne partie à 1h30) que j’ai obtenu en les trois trophées suivants d’un coup : « Collectionneur de ferraille » (trouver tous les objets-trophées d’une mission pour gagner une étoile) et « L’élite d’Ackbar » (terminer n’importe quelle mission de Survie au niveau Maître sans mourir), « Survivant » (gagner 5 étoiles au total dans les missions de Survie). JBlaster a eu la gentillesse d’aller me chercher les collectibles pendant que je restais caché bien au chaud pour ne pas mourir. La mission nous a pris du temps car il fallait attendre que les ennemis viennent là où nous étions cachés. C’est un peu de l’antijeu mais parfois la fin justifie les moyens.

Comptant bien platiné le jeu vu ce qu’il me restait, j’ai refait une passe sur ma liste. Il fallait encore que je tue 10 chasseurs TIE en moins de deux minutes pendant la mission le Canyon du Mendiant (trophée « Le meilleur astro-pilote de la galaxie »). Après plusieurs essais je l’ai obtenu (voir la vidéo). A noter que le compteur (caché) démarre lorsque vous tuez le premier chasseur TIE.

J’ai vu également qu’il me manquait la dernière mission de formation à effectuer. J’avais réalisé toutes les autres formations avec le maximum d’étoiles (3). J’ai lancé la dernière et du premier coup j’ai obtenu 2/3 étoiles et le trophée « Très bien, je vais essayer » (gagner une étoile dans toutes les missions de formation). Pour obtenir la dernière étoile qu’il me manquait il fallait que je termine la mission en moins de 8 minutes (j’ai mis 9 minutes). Pas grave je recommencerai la prochaine fois (même si ce n’est pas un objectif de trophée).

A ce stade, il ne me manquait que 7 trophées (or platine), 3 trophées multijoueur, 4 trophées solo. Du côté multijoueur, hormis le niveau 50 que j’ai acquis au fil de mes parties et grâce notamment aux événements Double XP, j’ai obtenu les deux autres (« Écrasé aussi aisément qu’un insecte » et « Tir de précision ») en une soirée (2h de jeu). Pour le premier le but était d’écraser 25 adversaires avec TR-TT. Pour me faciliter la tâche j’ai choisi le mode « Suprématie » qui propose des cartes de taille moyenne (contrairement à « Attaque des marcheurs »). J’avais déjà une dizaine d’écrasements au compteur et je ne connaissais pas hélas tous les emplacements des bonus de type TR-TT. J’ai donc dû jouer une dizaine de parties avant de trouver exactement les endroits où je pouvais récupérer ce véhicule. En 3 parties j’ai eu le trophée (5 écrasements pour la première, 3 pour la deuxième et environ 9 pour la dernière). Vous pouvez d’ailleurs consulter ma vidéo sur ce trophée.

Les parties où je n’arrivais pas à trouver le bonus ou celles où je me le faisais piquer sous le nez (ça arrive souvent ça), j’en ai profité pour tenter de tuer des ennemis avec des tirs à la tête à l’aide du fusil cycleur. Cette arme est vraiment nulle… Je l’ai amélioré au niveau 2 uniquement pour qu’elle se recharge plus vite. J’ai vraiment eu du mal à m’y faire et j’ai essayé pas mal de choses : tir au loin, tir de près en visant, tir de près sans viser, etc… Pendant mes parties « Suprématie » où je faisais le précédent trophée, j’ai tué uniquement 2 joueurs en pleine tête. Il faut savoir que cette arme est influencée par la gravité. Il faut donc tirer au-dessus si vous voulez avoir votre ennemi en pleine tête sinon vous lui retirez uniquement 90 points de vie. Parmi les deux frags que j’ai réussi, l’un d’entre eux était préparé. En effet l’ennemi tirait avec une tourelle et il était donc facile de prendre mon temps pour viser d’autant que j’étais sur Endor, et avec l’attribut Eclaireur, personne ne me voyait dans les arbres :). L’autre était de la chance, un ennemi courrait dans ma direction, j’ai visé un peu au-dessus et j’ai tiré.

Une fois le trophée « Écrasé aussi aisément qu’un insecte » (écraser 25 soldats avec un TR-TT) acquis, j’ai lancé le mode « Cargaison ». Dans ce mode il est également facile de viser en pleine tête avec le fusil cycleur car les ennemis portant la cargaison se déplacent plus lentement mais surtout ils ne peuvent pas vous tuer. En deux parties seulement j’ai obtenu le trophée « Tir de précision » (réussir 10 tirs dans la tête avec le fusil cycleur). Comme dans tous les jeux, il y a pas mal de campeurs, c’est ceux-là qu’il faut viser avec le fusil cycleur. Je vous conseille l’attribut Eclaireur pour vous déplacer plus furtivement.

Du côté des trophées solos, il fallait que je termine toutes les missions au niveau maître et que je fasse une mission de Survie en moins de 35 minutes. Les missions de Survie peuvent se faire en coopération pour que ce soit plus simple. Les missions de Battaille également sauf qu’en coopération vous ne gagnez pas d’étoiles. J’ai donc commencé par faire les batailles en mode Maître. La chose n’est pas vraiment pas simple, mais je ne pouvais pas m’arrêter en si bon chemin. Les 4 batailles sont déclinées en deux versions, une où vous choisissez de contrôler un rebelle ou un membre de l’empire « classique », une seconde où vous pouvez incarner un héros (rebelle ou empire). Il y a donc 8 batailles à faire sur les 4 planètes : Hoth, Endor, Tatouine et Sullust.

J’ai commencé par faire les batailles avec les membres classiques. Je prenais systématiquement les rebelles car je trouvais que les membres de l’empire étaient plus visibles. Pour être honnête j’ai pas mal galéré, j’ai essayé sans alliés, avec alliés et j’ai vraiment eu du mal à y arriver. Finalement sur Sullust, Endor j’ai pu trouver un coin où me placer avec mon personnage et mes alliés pour voir arriver tous les ennemis et pouvoir atteindre le score de 100 avant l’ennemi. Sur Hoth je me suis placé au fond de la grotte la plus au Nord. Cela a fonctionné jusqu’à 60 points et après je suis mort. Bien entendu le jeu m’a fait réapparaître à l’opposé. Tant bien que mal j’ai pu atteindre l’objectif demandé. Enfin sur Tatouine, je me suis placé sur le vaisseau (j’avais pris la main « Evasion », celle avec le jetpack) et je tuais les ennemis de là-haut. Quand la zone était sécurisée je descendais récupérer quelques pièces. Cette technique est fiable mais il faut prendre son temps (j’ai mis 12 minutes). Au début je n’y arrivais pas car je voulais aller trop vite.

Pour toutes ces missions, je ne suis pas parvenu à atteindre un score égal ou inférieur à 40 points pour l’ennemi pour avoir la cinquième étoile (3 s’obtiennent avec les niveaux de difficulté, 1 en ramassant les collectibles, 1 en finissant avec moins de 40 points pour l’adversaire).

Concernant les missions avec les héros j’ai systématiquement pris Leia Organa car elle possède d’une part un bouclier assez pratique mais aussi une compétence générant un bonus permettant de récupérer intégralement ses points de vie. Je me suis surpris car en même pas 1 heure j’avais gagné les 4 batailles. Pour Sullust, Endor et Hoth je m’étais placé au même endroit que précédemment. Sur Tatouine je me suis placé tout au bout des rochers (là où se trouve le squelette d’animal). C’est franchement passé tout seul et je ne pensais pas que j’y arriverai si facilement. De plus j’ai même terminé avec moins de 40 points pour l’adversaire.

Une fois les batailles terminées, nous avons bien tenté avec Vavache de réaliser la mission de survie sur Sullust mais nous avons échoué à la dernière vague. Il m’a toutefois aidé pour terminer une mission de Survie au niveau maître sur Hoth en moins de 35 minutes ainsi que pour avoir la dernière étoile de formation. Du coup j’ai réalisé 3/4 missions de Survie en Solo au niveau maître.

Pour la mission sur Hoth, je me suis placé entre deux plaques de métal se trouvant sur la droite quand la partie débute (sur le mur proche de la sortie). Sur Endor je me suis placé au sommet des arbres à l’aide du jetpack là où les ennemis ne peuvent pas monter à l’aide d’escaliers. Je l’ai d’ailleurs terminé sans mourir. Enfin sur Sullust, j’ai d’abord fait une partie en difficile en ramassant tous les objets-trophées et dans le but de pouvoir utiliser la main de mon choix. En effet il faut savoir que terminer une mission de survie en difficile ou maître vous permet pour les parties suivantes d’utiliser la main de votre choix. J’ai donc recommencé au niveau maître en utilisant une main composée de grenade à impact et de torpille ionique (pour détruire les sondes-vipères, les chasseurs TIE et les TR-TT plus facilement). Je suis mort bêtement une fois mais j’y suis parvenu en 1h04mn.

Pendant cette avant-dernière étape, j’ai donc obtenu les trophées « Le voyage ne fait que commencer » (terminer toutes les missions), « Maître » (gagner toutes les étoiles de mission au niveau Maître), « Contrôle de la situation » (terminer n’importe quelle mission de Survie au niveau Maître en moins de 35 minutes) et « Impressionnant… Très impressionnant… » (gagner 5 étoiles au total dans les missions de Batailles).

Et voilà il fallait encore que j’atteigne le niveau 50 (à ce moment précis, j’étais au niveau 37). J’ai consacré mes parties suivantes à jouer normalement et à tenter de débloquer les figurines du Diorama qu’il me manquait.

Pendant le week-end de la Saint Valentin 2016, EA a mis en place son fameux Double XP (du 12 au 14 février). J’en ai profité pour pas mal jouer et j’ai réussi à passer du niveau 37 au niveau 47 avec de bonnes parties comme par exemple une à plus de 50000 points d’expérience (voir ci-dessous). J’avais réalisé 3 défis plus le défi du jour. Les points acquis lors des défis doublent également.

trophees_star-wars-battlefront_platine-95_double-xp

J’ai par la suite fait une soirée ou je suis arrivé au niveau 48 avec 52000 sur les 76000 requis pour passer au niveau 49. Une dernière soirée m’a permis de passer au rang 50…

Lorsque le trophée « Et quand 900 ans tu auras… » (atteindre le rang 50) est tombé j’ai également obtenu le tant attendu platine. Et rien que pour son icône, ça vaut le coup de le faire :).

trophees_star-wars-battlefront_platine-95_trophee

Même si certains trophées m’ont énervé, j’ai pris du plaisir à jouer à ce jeu et à réaliser les trophées. Je ne compte pas le délaisser pour autant. En effet même si ce n’est pas un objectif de trophées, je compte acheter tous les éléments de personnalisation (24 /152 actuellement) et améliorer toutes mes cartes des étoiles au maximum (22/24). J’ai jeté un œil au Diorama et il me manque encore 9 figurines sur les 20. Certains sont difficiles à obtenir mais j’essaierai de les avoir pour la collection. De plus si le Season Pass baisse de prix, il n’est pas dit que je ne craquerai pas.

A noter que j’ai passé pas moins de 46 heures et 47 minutes sur le mode online pour décrocher ce platine !

Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on Tumblr
Tumblr
0Email this to someone
email
Print this page
Print

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.