Depuis hier, le développeur de jeux Petite Games, nous propose Super Destronaut DX, un jeu d’arcade, ressemblant fotement à Space Invaders.

Le rétro sur nos consoles

Le jeu assume son coté rétro et arcade et on le remarque immédiatement en lançant la première partie : des pixels grossiers, un gameplay simple qui n’est pas sans rappeler le très célèbre Space Invaders, et le score visible au premier coup d’oeil. C’est simple, efficace et ça défoule bien !

Comme pour le précédent jeu du studio Petite Games, Inksplosion, c’est Ratalaika Games qui se charge de l’édition de Super Destronaut DX. D’ailleurs les deux jeux ont un gameplay très ressemblant.

Simple et efficace

Comme dit précédemment, le gameplay se veut simple. Le vaisseau ne se déplace que latéralement (gauche ou droite) et vous devez détruire les ennemis avant d’être submergé. Les vaisseaux ennemis sont plus ou moins coriaces et sont différenciés par leur couleur et leur forme. Certains tireront des missiles à tête chercheuse, d’autres laisseront tomber des bombes verticalement, etc. A vous de les éviter afin des tous éliminer pour terminer la « vague ».

Parfois sur certaines vagues, un ennemi spécial, de couleur rouge et plus gros que les autres, se trouve en première ligne (i.e la plus haute). Si vous le tuez rapidement, votre arme sera modifiée aléatoirement. Vous pouvez vous retrouver avec trois tirs au lieu d’un, des missiles à tête chercheuse ou des tirs qui transpercent toute la colonne d’ennemis. C’est une manière efficace de terminer les niveaux.

Les vagues s’enchaînent… et se ressemblent malheureusement. Je regrette l’absence d’une sorte de mode histoire avec des combats de boss. Ici on se contente de tuer les « petits » ennemis pour terminer la vague en cours et passer à la suivante, dans le but d’augmenter un multiplicateur de score et son score in fine.

Malgré l’ajout de différents modes : Défis, Classique, Time Attack et Difficile; le jeu défoule pendant 1 heure et c’est tout. Le mode « Défis » reste toutefois intéressant avec des objectics différents du mode classique : obtenir un certain multiplicateur, tuez un certain nombre d’ennemis, frappez un « gris » (cadavre d’ennemi qui apparait parfois) tant de fois, etc.

Un mode multijoueur permet de jouer à deux localement… de quoi s’amuser en famille ou entre potes aussi.

Les chasseurs de trophées seront contents, puisque le jeu est cross-buy avec deux listes différentes et un platine qui s’obtient en une trentaine de minutes. Si vous possédez un compte US ou Asia, vous pourrez avoir 4 platines de plus très rapidement. On dirait que c’est devenu une spécialité des jeux Petite Games :)

Enfin vous pouvez également comparer vos scores avec ceux du monde entier grâce au classement… si vous aimez la compétition :)

Le digne remplaçant de Space Invaders ?

Avec Super Destronaut DX, Petite Games réussit à nous faire passer un bon moment sur un jeu arcade au gameplay simple mais qui nous fait retomber dans la fin des années 70. Avec son faible prix (4.99), une disponibilité cross-buy (PS4, PS Vita) et des platines « cadeaux », il sera dommage de ne pas franchir le pas, surtout sur les « Space Invaders like » vous manquent.

Je regrette toutefois le peu de variété des ennemis et le manque de boss. Petite Games est resté sur un jeu classique à l’instar de Inksplosion et il y a fort à parier que beaucoup soit attiré par ses trophées simples et rapides à obtenir.

Ce que j’ai aimé :

  • Le mode défis
  • Cross-buy
  • Ca défoule
  • Prix mini

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Peu d’ennemis différents
  • Pas de boss
  • Pas de mode « histoire »
Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.