LittleBigPlanet DC Comics Premium Level Pack est le quatrième DLC pour la version Vita de LittleBigPlanet. Je vous livre ici mes impressions sur cette nouvelle extension parue le 16 avril.

Introduction

Ce nouveau DLC nous narre l’histoire de Lex Luthor qui kidnappe les supers héros Green Lantern, Batman, Superman et Flash Gordon dans le but de récupérer leur pouvoir. Vous, pauvre sackboy sans pouvoirs, aurez la lourde tâche d’anéantir le tyran ainsi que ses sbires (Cheetah, Killer Frost, et le Joker). Wonder Woman vous aider dans votre périple et vous expliquera les rudiments de la vie de super héros !

A noter que ce DLC est identique à celui sorti pour LittleBigPlanet 2 sur PS3 mais qu’il ajoute en plus des éléments nécessitant le pavé tactile de la Vita. Ce n’est donc pas un simple portage.

Gameplay

Si vous avez aimé l’épisode sur Vita, vous ne serez pas dépaysé tant bien que par le gameplay que par les éléments « tactiles » des différents niveaux qui s’offrent à vous. On a plaisir à retrouver notre sackboy et de nouveaux accessoires viennent apporter un peu de fraîcheur : la cape de Batman, le rayon thermique de Superman, le rebond contre les murs, même si ce dernier ne peut s’exécuter que sur des murs adaptés.

Le nouvel accessoire « Cape de Batman » apporte quelques éléments nouveaux et accroît un peu la difficulté du titre. En effet vous devrez par moment piquer pour mieux remonter ensuite (un peu comme dans les différents Batman sur PS3 si vous aviez joué) mais si vous remontez trop tard alors vous n’atteindrez pas la plateforme et ce sera la mort assurée.

Le rayon thermique de Superman vous permettra de réaliser tout un tas de choses : faire fondre des blocs de glace, détruire les ennemis, enclenchez des interrupteurs.

Graphismes

Même s’il n’y a que 4 niveaux (+1 si on compte la Tour de Guet, le QG de la ligue des justiciers), ils sont très bien réalisés, apportent de la variété et collent parfaitement à l’ambiance et l’univers des Comics. Tant les ennemis que vos alliés sont bien modélisés et détaillés, si bien qu’on ne se lasse pas de refaire les niveaux pour récolter les bulles qu’ils nous manquent.

On noter par moment l’apparition d’onomatopées type « bd » qui s’intègre parfaitement aux décors et cinématiques et viennent parfaire une ambiance déjà prenante.

Bande-son

Là encore, la musique et les différents bruitages collent parfaitement à l’univers des Comics. La musique n’est pas soûlante du tout ni répétitive. Les bruitages des différents sackboys (ennemis ou amis) sont toujours sympas à entendre.

Prix et durée de vie

Pour un prix de 5,99€ (vous pouvez aussi prendre le season pass), comptez environ 2 heures pour finir les niveaux, et le double si vous comptez récolter toutes les bulles et obtenir tous les trophées.

Trophées

Les trophées ressemblent à ce qui fait habituellement pour LittleBigPlanet : publiez un niveau contenant la cape de Superman, finir tous les niveaux sans mourir, récoltez toutes les bulles…

Vous ne serez donc pas dépaysé si vous connaissez cette licence.

Conclusion

J’ai vraiment pris du plaisir à retrouver notre petit sackboy dans une toute nouvelle aventure, dommage qu’on ne soit pas rassasié quand on l’a terminé.

Les points positifs :

  • L’univers DC Comics
  • L’humour présente dans la narration
  • Les nouveaux pouvoirs
  • L’histoire
  • Pas un simple portage du DLC éponyme pour LittleBigPlanet 2

Les points négatifs :

  • C’est trop court !
  • Deux plantages consécutifs au même endroit dans le niveau de Killer Frost !
Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
2Share on Tumblr
Tumblr
0Email this to someone
email
Print this page
Print

2 commentaires approuvés sur cet article

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.