Pendant les vacances, j’ai craqué sur The Wolf Among Us, une autre série signée Telltale Games pour laquelle je vous propose mon test.

Il était une fable

FabletownThe Wolf Among Us (littéralement « Le loup parmi nous ») est tiré du DC Comics « Fable » edité par Vertigo, filiale de DC Comics. Réalisé par Telltale Games, spécialiste des points & click à scénario inventé de toutes pièces, et édité par Warner Bros Interactive Entertainment et Vertigo, ce jeu vous met dans la peau de Bigby Wolf.

En réalité « Fable » se base sur plusieurs personnages de contes et de folklores en tout genre : Blanche Neige, Belle, le Petit Chaperon Rouge, les Trolls, Barbe Bleue, etc. Tous sont réfugiés dans la ville de Fabletown (située dans le quartier du Bronx à New York) suite à la colonisation de leur monde par un ennemi sobrement appelé Adversary. Afin de vivre parmi les humains, tous ces personnages ont recours à un enchantement leur permettant de prendre apparence humaine.

C’est à travers ce jeu de « déguisement » que Bigby Wolf, shérif de la ville, devra résoudre une série de meurtres sanglants. Cette série est découpée en plusieurs épisodes désormais tous disponibles : Faith, Smoke and Mirrors, A Crooked Mile, In Sheep’s Clothing et Cry Wolf.

A pas de loup

Vous aurez toujours le choix de rien dire
Si vous avez joué à d’autres jeux estampillés Telltale Games, vous ne serez pas dépaysé par celui-ci. En effet vous retrouverez les mécaniques classiques qui ont fait le succès des précédentes séries : quatre choix possibles parmi lesquels vous devrez en sélectionner un rapidement (limite de temps) et utilisables avec les touches , , ou . Vous pouvez aussi utiliser les commandes tactiles en appuyant sur l’écran, les touches sont alors remplacées par des zones tactiles.

Hormis le choix dans les dialogues qui influeront que très peu sur l’aventure principale, vous pourrez déplacer votre personnage afin de fouiller certaines zones. Je vous rappelle que le but étant de découvrir le meurtrier, mener l’enquête en analysant les preuves va de pair avec le gameply proposé.

Etre connu comme le loup blanc

Ambiance visuelle
Dès l’écran d’accueil, le jeu frappe par ses couleurs flashys rose et violet. Une fois le jeu lancé, on constate la beauté des décors et des personnages, le tout réalisé en cell-shading comme à l’accoutumé. En revanche même si le gameplay a fait ses preuves par le passé, on remarque vite également les défauts qui font vraiment suer après autant d’expériences dans ce domaine.

Les différents « blocages » de scènes lors des transitions est le principal défaut du titre (et des autres séries signées Telltales). Par exemple en sélectionnant un choix qui amène sur une cinématique ou plus généralement une transition dans un décor différent ou une animation d’un personnage, le jeu se bloque pendant quelques secondes. Idem lorsque l’on accède au menu pause. Pourtant vu le temps de chargement prévu entre chaque chapitre, on pourrait penser que tout est chargé et que ça va aller vite… et non !

Alors d’accord j’ai testé le jeu sur PS Vita et il paraît que sur PS4 il est fluide mais cela empêche-t-il le studio d’optimiser son jeu pour les plateformes moins performantes ? Telltale aurait très bien faire le choix de proposer le jeu uniquement sur PS4 mais bon on connaît tous la raison de ce choix.

En revanche, rien à dire sur l’ambiance visuelle et sonore qui est au top. Le doublage (notamment la voix rauque d’Adam Harrington alias Bigby Wolf) est de très bonne qualité. A noter que contrairement à la version PS3, sur PS Vita les sous-titres français ne sont pas disponibles. Quand on voit la qualité des sous-titres français dans les autres jeux de Telltales Games, on se dit que ce n’est pas plus mal même si cela n’excuse en rien les traductions à la « Google Trad ». Qui plus est les dialogues ne sont pas difficiles à comprendre.

Vous n’avez pas le choix !

Le Livre des Fables
Outre les trophées qui s’obtiennent en terminant normalement le jeu, 5 d’entre eux (de couleur or) se gagnent en complétant le livre des Fables. Ce livre (que vous pouvez d’ailleurs consulter, tout comme les trophées, dans un menu dédié en mettant pause ou sur l’écran d’accueil) présente les personnages, les contes et les mythes présents dans le jeu. J’ai particulièrement apprécié car ils permettent de se renseigner sur cet univers gigantesque.

Pour compléter le livre des Fables vous devrez hélas effectuer des actions spécifiques. Par exemple à la fin du chapitre 1, vous serez amené à faire un choix important après une bagarre. Pour débloquer deux pages du livre, vous devrez sélectionner les deux choix et par conséquent recommencer la fin du chapitre (chaque chapitre est découpé en séquences qui peuvent être rejouées une fois le chapitre terminé).

Autant je suis pour l’ajout de ce livre des Fables, autant je suis contre ces trophées (surtout dans les jeux Telltale) qui demandent de réaliser des actions spécifiques contraires au leitmotiv même de ce type de jeu. Du coup pour compléter ce bouquin, il faut réaliser des choix en totale contradiction parfois avec nos envies… Bref c’est pas top.

Je ne pouvais toutefois laisser ce platine de côté, ma stratégie était donc simple. Je faisais un chapitre, relancer les parties correspondantes pour récupérer les fables manquantes et je passais au chapitre suivant (je me suis basé sur le guide présent sur PlayStation Trophies). J’ai quand même eu de la « chance » sur les trois derniers chapitres puisque les choix que j’ai fait m’ont permis de rien louper. J’ai pour habitude de bien tout fouiller avant de passer dans une autre zone, c’est peut-être ce qui m’a permis de rien oublier.

Quand on parle du loup…

Un bon jeu Telltale ?
Malgré un jeu original basé sur un comics intéressant, Telltale Games n’a pas appris de ses erreurs et nous propose une version PS Vita lente et aux transitions saccadées qui gênent vraiment l’immersion du joueur. Je ne sais pas si les versions PS3 et PS4 ont le même problème (à plus petite échelle) mais j’ai encore une fois le sentiment que ce jeu a été testé à la va vite et qu’aucune optimisation n’a été faite sur l’outil que le studio utilise… c’est bien dommage.

Les plus :

  • Scénario prenant
  • Univers intéressant et original (bien que tiré d’un DC Comics)
  • Décors et personnages attrayants
  • Doublage au top

Les moins :

  • Un jeu toujours aussi lent et saccadé
  • Un jeu toujours aussi mal traduit (j’ai vu des photos de la version PS3)
  • Des sous-titres toujours proposés à la fin de la saison
  • Un studio toujours aussi peu communicant
  • Des trophées qui ne vous laissent pas le choix

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.