Alien Invasion est le premier DLC pour Worms Battlegrounds. Nos chers vers de terre devront cette fois-ci repousser ou incarner les extraterrestre. Merci à la Team17 de m’avoir fourni un code pour la réalisation de ce test.

E.T. téléphone maison…

Les extraterrestres, à bord de leur OVNI, ont échoué sur Terre dans la colonie paisible des Worms. Le FIB, intéressé par leur technologie veulent se débarrasser des aliens tandis que nos chers extraterrestres veulent simplement regagner leur demeure.

Sir, Yes sir !

Mission avec objectifs

Si vous jouez en mode campagne, vous incarnerez les extraterrestres à travers 10 missions. Ces missions proposent des décors revus et beaucoup plus identifiables. Souvenez-vous, dans mon test de Worms Battlegrounds, j’ai largement critiqué les graphismes. Le fond et les plateformes où pouvaient se déplacer les vers, possédaient les mêmes teintes de couleurs. Je trouve que dans ce DLC, c’est beaucoup plus clair. On ne passe donc pas du temps à tenter d’identifier où nos vers peuvent aller. A noter que cela aurait pu être encore mieux. Même si globalement les décors de jeu sont reconnaissables, il m’est arrivé encore de me tromper.

La difficulté des missions va crescendo mais elles ne sont pas insurmontables. Je n’ai identifié que deux éléments frustrants. Le premier est la lenteur d’exécution de l’IA. Ce point était déjà présent dans le jeu initial. Il m’est arrivé fréquemment d’attendre 30 secondes sur les 45 proposées avant de voir l’IA s’exécuter. Pire encore, parfois, ne sachant que faire, l’IA laisse le temps défilé au lieu de simplement utiliser la corde à sauter (même si elle le fait assez souvent). Enfin le nombre de tirs mal calculé qui permet à l’IA de faire le travail à votre place en tuant vos vers ennemis est certes à notre avantage mais au combien déplaisant. Quelle satisfaction tirons-nous de terminer une mission par une erreur de l’IA ?

OVNI que vous devez protéger

Le second point est l’apparition de l’OVNI sur toutes les cartes de missions. Détruire l’OVNI sera synonyme d’échec, que ce soit vous ou l’ennemi qui le détruisiez. Ce qui est assez logique en soi puisque c’est le seul moyen qu’ont les aliens pour rentrer chez eux. Mais quand l’explosion est due à une erreur de l’IA (en tuant par exemple un de ses alliés qui était à côté de vous et sur le vaisseau) c’est d’autant plus frustrant. Un conseil donc : il faut rester le plus éloigné de l’OVNI et ne pas se mettre dans la trajectoire du tir de l’ennemi.

On constate donc rapidement que l’algorithme de calcul de coups de l’IA doit être corrigé et amélioré.

De nouvelles armes… ou presque

"Nouvelle" grenade

Team 17 a remplacé 5 armes de base (bazooka, grenade, fusil à pompe, missile autoguidé et batte de baseball) par d’autres armes (pistolet plasma, orbe énergétique, pistolet à rayon, droïde de précision et sabre lumière) en modifiant les effets et les sons sans pour autant toucher aux contraintes (vent, aimant) incluses dans les armes initiales. Même si la présence de ces armes sont logiques, on aurait aimé en voir de nouvelles en plus des armes principales, quitte par exemple à les désactiver pour « forcer » le joueur à les utiliser.

Autre chose nouvelle, toutes les armes précédemment larguées par un avion (missiles, napalm, bovins, etc.) sont désormais larguées par un OVNI. Même si cela prend tout son sens quand vous (ou l’IA) incarnez les extraterrestres, cela est incohérent quand vous (ou l’IA) incarnez le FIB… Passé ce détail c’est quand même sympa de voir un nouvel appareil en place de l’avion.

De vraies nouveautés ?

Le mode Victimes à Gogo

En plus d’avoir modifié 5 armes, les développeurs ont ajouté 5 nouvelles pierres tombales, 5 nouveaux chapeaux et 2 jeux de sons, toujours dans la thématique « Extraterrestre ». J’ai pour ma part trouver les nouvelles banques de sons sympas même si je ne jugerai pas ce DLC sur ce point.

Mais la grosse nouveauté de ce DLC réside dans le tout nouveau mode intitulé « Victimes à gogo ». Comme son nom l’indique si bien, vous devrez faire le plus de kills possible. Dans ce mode, vous incarnez les agents du FIB et vous devrez repousser les forces aliens. En réalité à chaque fois que vous tuez un alien, un ou plusieurs autres apparaissent. Vous pouvez jouer donc de manière infinie et atteindre des records visibles par les autres joueurs.

Chose regrettable en revanche, les statistiques de kills dans le mode Victimes à Gogo n’ont pas été intégrées dans le menu correspond (« Stats du joueur » dans « options ») ce qui aurait été pratique pour consulter notre progression pour le trophée « Carnage à toutes les étapes ».

5 trophées, ni plus ni moins

L’arrivée de ce DLC marque également l’apparition de 5 nouveaux trophées. Il ne sont pas spécialement difficiles mais vous demanderont un peu de temps. Deux concernent le mode Victimes à Gogo (« Gros coup » et « Carnage à toutes les étapes »), deux autres (« Pas une égratignure » et « Houston, nous avons un problème ») sont relatifs aux missions et le dernier peut se faire dans n’importe quel mode (« Vivre dans le futur »). Ce dernier est d’ailleurs bugué puisque vous pouvez l’obtenir en utilisant une arme du jeu initial ou une seule des 5 nouvelles armes.

Au rapport !

Proposé au prix de 4.99€, ce DLC pourra être intéressant, du moins au début. En effet une fois les missions terminées et quelques parties effectuées en mode « Victimes à gogo », on a envie de passer à autre chose. Il aurait pu être intéressant de proposer ce nouveau mode en collaboration ou contre d’autres joueurs. Les missions quant à elles ne proposent que de « tuer » les ennemis. Où sont passés les missions si intéressantes de Worms Armageddon, où énigme et réflexion étaient de la partie ?

Pour résumer ce DLC sera le bienvenu si vous aimez les dialogues déjantés, la licence Worms ou si vous avez réellement accroché à Worms Battlegrounds.

Ce que j’ai aimé :

  • Un prix attractif
  • Des missions intéressantes
  • Le mode victimes à gogo

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Des armes pas si nouvelles que ça
  • Assez redondant
  • Mode victimes à gogo « solo »
  • Pas de réflexion durant les parties
Cet article vous a plu ? Soyez sympa et partagez-le :)
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
2Share on Tumblr
Tumblr
0Email this to someone
email
Print this page
Print

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.