Je vous propose ici mon test du jeu Unravel, le chef d’oeuvre de Coldwood Interactive et mon troisième coup de cœur de l’année 2016.

Le coup de tricot de Coldwood Interactive

Une belle aventure commence

Une belle aventure commence

Coldwood Interactive, n’est pas si inconnu que ça dans le domaine vidéo-ludique. En effet vous ne le savez peut être pas mais ils sont à l’origine des jeux Move Fitness et The Fight – Lights Out sur PS3 et jouable tous les deux avec la manette PlayStation Move. Personnellement ce ne sont pas des jeux auxquels j’ai joué mais ils ne me font pas plus envie que ça.

En 2015 lors de l’E3, l’entreprise suédoise et Electronic Arts dévoilent pour la première fois Unravel, un jeu poétique ou une jeune peluche fait de laine parcourt différents environnements magnifiques.

Faisant la part-belle aux énigmes et puzzles en tout genre, Unravel s’annonçait vraiment sympa. Est-il à la hauteur des joueurs ? Quelques éléments de réponses ci-dessous.

A partir d’une pelote de laine

L'album photo à compléter

L’album photo à compléter

Le jeu est introduit avec une magnifique cinématique qui montre une grand-mère montant les escaliers de sa maison et faisant tomber sans s’en rendre compte une pelote de laine rouge. C’est à partir de celle-ci que Yarny, notre héros est né. Vous le contrôlez dans la maison et pouvez naviguer dans trois pièces différentes. Dans celles-ci vous trouverez des cadres photo correspondant aux différents niveaux que vous pourrez faire. Vous ne pouvez cependant pas les faire dans l’ordre.

Alors pourquoi des cadres photo ? Tout simplement parce qu’Unravel (signifiant au passage démêler en Français) raconte plusieurs histoires, celle des habitants de la maison qui ont vécu ou qui y vivent. C’est un peu comme si vous exploriez leur propres souvenirs.

Unravel est un jeu poétique qui en plus de raconter plusieurs histoires expliquent à sa manière des sentiments comme l’amour, l’amitié mais aussi des sujets plus grave comme la pollution, la mort.

Lorsque Yarny finit de parcourir intégralement une histoire, une pièce de couture est ajoutée au livre photo sur la table de la maison. Vous pouvez bien entendu consulter ce livre et les photos qui s’y trouvent.

Simple mais efficace

Yarny peut tirer des objets avec son lasso

Yarny peut tirer des objets avec son lasso

Unravel propose un gameplay assez original. La pelote de laine étant resté à la maison, elle se déroule au fur et à mesure que Yarny avance (avec le joystick gauche). Heureusement pour vous, vous trouverez d’autres fils de laine accrochés sur des clous. Faisant office également de checkpoint, ils permettront à Yarny de récupérer de la matière pour pouvoir continuer. Mais parfois ce fil de laine sera trop court pour atteindre ledit checkpoint car par exemple vous l’aurez attaché de manière incorrecte. Malheureusement cela arrive peu souvent et le concept est un peu sous exploité, c’est dommage. Personnellement il m’est arrivé deux ou trois fois de devoir revenir en arrière pour détacher les bouts de laine pour en avoir suffisamment pour continuer.

Ce fil de laine est donc l’essence même du gameplay d’Unravel mais pas seulement. Ainsi Yarny doté d’un lasso pourra s’accrocher à divers crochets éparpillés ici et là, toujours représenté en rouge. A la manière d’un Tarzan il pourra se balancer pour s’accrocher à d’autres crochets. C’est à l’aide de que vous pourrez lancer ce lasso. Si un crochet se trouve à proximité il s’y accrochera automatiquement. Attention si vous relâchez le bouton, vous perdez la prise.

Vous pouvez attacher le fil de laine entre deux points pour construire un pont (touche ) qui servira de trampoline. Si vous avez préalablement attacher votre morceau de laine, vous pourrez vous hisser avec le bouton .

Enfin vous pouvez pousser certains objets avec . Yarny peut bien entendu mourir. C’est le cas par exemple si vous tirez trop sur la laine ou si certains objets vous écrasent, si vous tombez dans un trou etc. Toutefois vous recommencerez immédiatement au checkpoint précédent (le clou). Si vous êtes coincé sur une énigme et que vous souhaitez réinitialiser le passage il vous suffit de maintenir la flèche du bas.

Vous l’aurez compris le gameplay est assez simple mais suffit à proposer des énigmes diverses et variées du moins au premier abord.

Ne pas s’emmêler les pinceaux le bout de laine

Une des énigmes

Une des énigmes

Personnellement je n’ai pas trouvé les énigmes bien difficiles mais l’absence d’aide pourra peut être en rebuter certains. En effet si vous êtes coincé, le jeu ne vous affichera pas la moindre indication. Il faudra alors vous débrouiller tout seul (ou chercher sur Internet et vous gâcher le plaisir par la même occasion).

Les énigmes sont diverses et variées : du simple pont à construire pour aller plus haut au plus complexe pour faire passer des objets dessus en passant par des objets à tirer et à placer dans certains endroits.

Du moins c’est ce que l’on croit au début. Etant donné que vous évoluez dans un plan 2D à défilement horizontal et vertical, les énigmes paraissent vite similaires et pour avoir faire le jeu en deux jours seulement (platine y compris), je le trouvais de plus en plus simple au fur et à mesure des niveaux. Au final je pense que je me suis habitué à la logique du jeu et je trouvais immédiatement la bonne solution pour progresser.

Attention cela n’a pas gâché le plaisir pour autant. En réalité seule l’absence d’aide ou de tutoriel peut laisser penser que le jeu est difficile mais il n’en est rien.

Made in Sweden

Les graphismes sont superbes !

Les graphismes sont superbes !

La cinématique d’introduction montre immédiatement la capacité du studio Suédois à proposer des graphismes vraiment superbes. Vous ne le savez peut-être pas mais Coldwood est une ville suédoise qui a une grosse source d’inspiration pour les décors du jeu. Et personnellement ça m’a donné vraiment envie d’y aller.

Yarny évolue à travers les saisons et cela se sent au niveau des décors. Vous verrez de tout, une prairie verdoyante avec ses fleurs colorées, un superbe moulin à eau, des montagnes enneigées, des arbres d’automne perdant leur feuille, etc.

Les phases d’animations comme la pluie, la neige qui tombe des arbres, les ondulations de l’eau, etc. sont bien retranscris. En fait s’il n’y avait pas Yarny on croirait vraiment que ce sont de vrais décors.

Du côté de l’ambiance globale du titre, même si j’ai beaucoup aimé la musique du jeu, j’ai trouvé qu’elles étaient un peu répétitives. Quant aux sons, c’est vraiment réaliste et on voit immédiatement que Yarny et tout petit dans ce monde « de géants ». A noter qu’il y aucun dialogue dans le jeu et sincèrement je pense qu’ils auraient été de trop.

Une grosse pelote pour pas cher

Une bonne durée de vie

Une bonne durée de vie

En ligne droite comptez entre 30 et 45 minutes par niveau si vous vous arrêtez un peu et prenez le temps de chercher les différents boutons de couture présents dans le jeu. Vous évoluerez à travers 11 niveaux différents, certains plus longs que d’autres et plus difficiles également.

Si vous partez en quête du platine alors sachez qu’il peut se résumer à : trouver les 5 boutons de chaque niveau, faire le trophée spécifique de celui-ci, finir le niveau sans mourir. D’ailleurs chose un peu absurde les trophées spécifiques à chaque niveau sont cachés dans la liste. A l’heure d’aujourd’hui heureusement que des sites permettent de consulter leur description sinon certains objectifs à réaliser auraient probablement été difficiles.

Comptez une dizaine d’heures pour le terminer à 100%. Pour un prix de 19.99€ c’est tout à fait acceptable d’autant que cela permet également de soutenir le studio pour lui permettre notamment de faire d’autres jeux.

La fin de la pelote

Un jeu qui marque les esprits

Un jeu qui marque les esprits


Unravel est visuellement superbe et propose une expérience riche en émotions si on prend la peine de comprendre les thèmes évoqués et de lire les pages introductives du livre de photos. Proposant un gameplay astucieux reposant sur un fil de laine dont ne peut se séparer Yarny, Unravel est une très belle réussite de Coldwood Interactive. Mêlant énigmes et puzzles intelligents dans une ambiance sonore envoûtante, ce jeu est réellement un coup de cœur. Par ailleurs, de par ses mimiques, Yarny devient très attachant. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu et les défauts que j’ai noté n’ont vraiment pas réussi à gâcher mon expérience.

Points positifs :

  • Des décors somptueux
  • Un concept astucieux
  • Un Yarny attachant
  • Ambiance sonore et musicale au top
  • Histoire touchante

Points négatifs :

  • Énigmes faciles et un peu redondantes une fois le principe compris
  • Musique répétitives
  • La longueur de corde est suffisante ce qui laisse moins de place à la réflexion (par quel côté je commence à construire le pont par exemple).
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone

2 commentaires approuvés sur cet article

  1. Mélanie -

    Hello. J’ai essayé ce jeu, et je suis tombée sous son charme. Il est tellement beau ! Le graphisme est juste magnifique.

Laisser un commentaire sur cet article