La Vallée des Yétis est le dernier DLC en date pour Far Cry 4. Sorti il y a 5 jours, il met en scène Ajay Ghale perdu dans une vallée de l’Himalaya.

Merci à Ubisoft de m’avoir permis de tester ce DLC.

Perdu dans la Vallée des Yétis

La Vallée des Yétis

Suite à un crash d’avion Ajay Ghale et son pilote se retrouvent coincés dans la vallée de Yétis, un lieu reclus de l’Himalaya.

Très vite le pilote sera capturé par des habitants mystérieux. Ajay mettra tout en oeuvre pour le retrouver et s’échapper mais les occupants de la Vallée voudront s’en prendre à lui, qu’ils considèrent comme un traître…

C’est ainsi que débute cette toute nouvelle aventure. Comme vous pouvez vous en douter, Ajay va devoir rapidement se défendre contre cette population hostile qui ne se généra pas pour l’attaquer en pleine nuit.

Les mêmes mécaniques ?

Une nouvelle carte

Ubisoft a bien entendu conservé les bases et le moteur qui ont fait de Far Cry 4 un succès : carte complète et variée, crafting, expérience pour améliorer ses compétences, quêtes annexes, véhicules, etc. Néanmoins il convient de nuancer certaines choses que ce soit de manière positive ou négative.

La carte dans laquelle évolue Ajay a été créé de toute pièces si bien qu’elle ne ressemble en aucun point à la précédente. Dans la Vallée des Yétis, l’intégralité de ce monde ouvert est recouvert de neige. La faune habituellement présente n’y est plus et d’autres animaux font leur apparition.

La conduite en Jet-Ski

Pour se déplacer dans cet univers quoi de plus simple qu’un jet-ski ! C’est appréciable de voir que les développeurs ont ajouté un nouveau véhicule même si l’on retrouve les traditionnels camions et jeeps.

Toutefois j’ai trouvé que la maniabilité était très difficile, certainement du à la puissance du jet-ski. Et si vous êtes nostalgique, le wingsuit sera toujours à votre disposition !

Bien que l’on retrouve des éléments de crafting, ceux-ci sont identiques au jeu de base. On peut au premier coup d’œil se demander comment nous allons trouver des rhinocéros, léopard et autres dans ce monde enneigé afin de récupérer les peaux nécessaires aux différentes confections ? La réponse est simple, vous n’en trouverez pas !

Les balades en Wingsuit

Si vous souhaitez améliorer votre équipement vous trouverez dans les coffres (toujours symbolisés par des diamants sur la carte) des peaux en plusieurs exemplaires en plus des traditionnels roupies. Généralement le jeu vous donne les peaux que vous n’avez pas encore (hormis les peaux les plus rares) avec le bon nombre d’exemplaires afin que vous puissiez augmenter rapidement la capacité de votre équipement. C’est assez cohérent dans l’ensemble et devoir chasser de nouveau les mêmes animaux pour améliorer le même équipement aurait été je pense une erreur et aurait donné le sentiment d’une durée de vie rallongée artificiellement.

Du côté des compétences, c’est également très simple, elles seront remises à zéro. Néanmoins vous gagnez beaucoup plus d’expérience que dans Far Cry 4, si bien que vous pouvez débloquer les plus importantes très rapidement.

La nuit, tous les yétis sont gris

Les Yétis ont eux aussi soif !

Mais alors quelles sont les vrais nouveautés de ce DLC ? L’une des réponses se trouve bien entendu dans le titre : les Yétis. Avoir ajouter ce monstre légendaire dans ce DLC colle parfaitement à l’univers du jeu et au lieu où se déroule l’aventure d’une part, et apporte encore plus d’actions dans le jeu d’autre part.

Les Yétis sont d’ailleurs au cœur de l’histoire de ce DLC. Même si je ne vais pas vous spoiler le scénario assez pauvre et banal, je dois avouer avoir été réellement déçu par la fin. J’avais une idée de ce qu’elle aurait pu être, c’est peut être la raison pour laquelle j’ai été déçu.

La seconde grosse nouveauté est la défense de la station-relais que vous trouvez au début du jeu. L’histoire se déroule d’ailleurs autour de cette station-relais. Initialement elle sert de refuge à Ajay. Avec la radio présente dans la station, Ajay essaie de trouver des contacts afin de retrouver le pilote d’une part et de se sortir de ce pétrin d’autre part.

Une des 9 quêtes d'amélioration

Mais lorsque la nuit tombe, la station-relais est attaquée et Ajay doit la défendre d’une succession de vagues ennemies (jusqu’à 3). L’histoire se déroule sur 5 nuits, nuits durant lesquelles le refuge devra être défendu. Ajay pourra installer des pièges et améliorations pour se protéger encore mieux. Des barils de poudre, à la mitrailleuse fixe, en passant par un stock de munitions ou des mines en périphérie de la station, notre héros aura largement de quoi repousser les assauts. Et même si les premières nuits, ce ne sera pas nécessaire, les choses commenceront à gâter dès la deuxième nuit et ces améliorations seront primordiales.

Pour les débloquer rien de plus simple, vous pouvez soit les acheter soit les débloquer en réalisant des quêtes d’améliorations. Ces quêtes sont en réalité des missions que vous connaissez bien : détourner une cargaison, défendre un troupeau d’animaux, alpinisme, etc.; vous ne serez pas dépaysé si vous avez joué un tant soit peu au jeu initial.

Un environnement riche et varié

Je t'ai vu !

Ubisoft ayant gardé le même moteur graphique pour son extension, les graphismes restent satisfaisants. Aucun alliasing ou clipping ne viennent gâcher l’expérience. L’omniprésence de la neige et la nouvelle carte (qui se parcourt toutefois très vite) donne réellement l’impression au joueur qu’il est dans un autre univers. Et c’est vraiment le but : faire comprendre au joueur qu’Ajay évolue dans un tout autre lieu de Kyrat !

On regrettera toutefois l’absence de doublage supplémentaire de Radio Free Kyrat (ou tout autre chose) lorsque l’on conduit un véhicule. J’avais trouvé cette radio pénible à la longue dans Far Cry 4 mais je dois bien avoué qu’elle apporte une touche de réalisme supplémentaire.

En combien de temps vous échapperez-vous ?

Terminé à 100% !

Quand on parle d’extension il convient toujours de mesurer le rapport qualité/prix/durée de vie. Pour un prix de 14.99€ comptez environ entre 5 et 6 heures voire 7 heures si vous choisissez le niveau “Difficile” pour terminer “La Vallée des Yétis” en obtenant tous les trophées. Si vous souhaitez finir d’améliorer toutes vos compétences et votre équipement, ajoutez une voir deux heures supplémentaires. Pour les détenteurs du Season Pass, cette extension est gratuite.

Cependant il faut avouer que cette aventure secondaire reste de très bonne facture et que vous passerez un excellent moment en compagnie des Yétis !

Un DLC au poil

La Vallée des Yétis est le premier vrai DLC digne du nom de Far Cry 4. Après le DLC “S’échapper de Durgesh” très mitigé et un mode conquête peu convaincant, Ubisoft a su redresser la barre en proposant une extension satisfaisante dotée de nouveautés intéressantes comme l’amélioration de la station-relais pour survivre à des assauts successifs (comme un traditionnel Tower Defense) ou comme les combats contre les Yétis (surtout quand un Yéti en cache un autre). Malgré son prix un peu élevé, je vous recommande ce DLC, vous y trouverez vite votre compte et serez ravi si vous êtes un aficionado de la licence.

Les plus :

  • Une aventure intéressante
  • La défense de station-relais et son amélioration
  • Les Yétis !

Les moins :

  • Prix élevé
  • Pas de nouvelles armes
  • Trop court
13/20

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.